Actualités
20/04/2017 à 14:00
Course
Grand Prix
Bold Eagle découvre Enghien

Fort de son sacre dans la Triple Couronne, le crack des cracks effectue sa rentrée des classes ce samedi dans le Prix de l’Atlantique Casino Barrière, à Enghien. Un hippodrome sur lequel il n’a aucun repère mais où il ne devrait pas avoir de mal à briller. Explications.

Bold Eagle découvre Enghien

Bold Eagle a hérité du numéro 1 derrière l'autostart dans le Prix de l'Atlantique-Casino Barrière Enghien-les-Bains © JLL-LeTROT

Le champion entraîné par Sébastien Guarato connait sur le bout de ses sabots la cendrée parisienne. Que ce soit sur les parcours de vitesse, la distance classique ou le « marathon » de Vincennes Hippodrome de Paris, Bold Eagle a triomphé dans toutes les configurations sur le plateau de Gravelle. Une piste sur laquelle il a d’ailleurs disputé 31 de ses 38 confrontations, avec 27 succès à la clé (87% de réussite à la gagne) dont 10 Groupes I. Mais contrairement à d’autres trotteurs d’exception, tels que Ready Cash ou Timoko, Bold Eagle n’a jamais foulé dans sa jeunesse la piste en sable du plateau de Soisy. Son éleveur et premier entraîneur, Jean-Etienne Dubois a préféré prendre son temps, optant pour les chemins provinciaux pour mieux façonner le double lauréat du Prix d’Amérique Opodo. Comme son frère Jean-Philippe Dubois l'avait fait avec Royal Dream, tombeur de Ready Cash dans le Prix d'Amérique 2013.

Flash-back

Bold Eagle a débuté à Laval, à la fin septembre de ses deux ans, dans le plus complet anonymat, avant de l’emporter lors de sa sortie suivante, sur la piste en herbe des Andelys. Une trajectoire surprenante quand on connait la suite de sa carrière. Le fils de Ready Cash double la mise pour se débuts à l’hippodrome de la Prairie puis se contente d’une 5ème place pour sa première tentative dans le Temple du trot. Après un break hivernal de cinq mois, le futur représentant de la casaque Pilarski se remet en jambe victorieusement dans le Sud-Ouest, à Bordeaux-Le Bouscat, avant de confirmer à Vincennes Hippodrome de Paris. Mais au lieu de préparer son élève en vue du Prix Albert Viel, Jean-Etienne Dubois fait une nouvelle fois le choix de la province, en allant gagner à Caen, pour mieux revenir s’adjuger son premier Groupe à Vincennes dans le Prix de Gien. Nouveau break de plus de deux mois et un rentrée couronnée de succès...à Pornichet-La Baule en Loire-Atlantique pour  mieux briller au niveau semi-classique dans le Prix Victor Régis, sa dernière course sous les couleurs de Jean-Etienne Dubois.

A Enghien, dans le Prix de l’Atlantique Casino Barrière Enghien-les-Bains, Bold Eagle va découvrir le 9ème hippodrome de sa carrière en compétition. Un choix loin d’être anodin. « Il faut à présent le dépayser de Vincennes, explique son mentor Sébastien Guarato. La piste plate d’Enghien et le départ à l’autostart vont lui permettre de se mettre dans la configuration de l’Elitloppet, surtout qu’il s’agira de sa seule course de préparation avec le Prix d’Amérique suédois. » Et les statistiques démontrent que Bold Eagle a toutes les chances de remporter le 13ème Groupe I de sa carrière. Vainqueur de 11 de ses 13 courses départ à l’autostart, il a toujours triomphé depuis l’âge de 3 ans à chaque fois qu’il a découvert un nouveau champ de courses.

Les premiers pas de Bold Eagle sur un nouvel hippodrome


2 ans

20/09/13 - Laval - 9ème
29/09/13 - Les Andelys - 1er
19/10/13 - Caen - 1er
01/11/13 - Vincennes - 5ème

3 ans

29/03/14 - Bordeaux-Le Bouscat - 1er
16/08/14 - Pornichet-La Baule - 1er

4 ans

18/10/15 - Wolvega - 1er

5 ans

21/07/16 - Les Sables d’Olonne - 1er

Partagez

FIL INFO

Aller en haut