Actualités
14/07/2017 à 09:00
Course
Meeting d'été Enghien
Le Prix de Bruxelles promis à l'épouvantail Valko Jénilat ?

Troisième des douze Groupes II programmés cet été sur le Plateau de Soisy qui accueille également à cette saison quatre Groupes II, le Prix de Bruxelles réunira, dimanche, un lot réduit au sein duquel figure un épouvantail nommé Valko Jénilat.

Le Prix de Bruxelles promis à l'épouvantail Valko Jénilat ?

Valko Jenilat et Eric Raffin lors de leur récent succès dans le Prix de New York © APRH

Ils ne seront très exactement que huit à se ranger derrière les ailes de la voiture dans ce Prix de Bruxelles où sera ouverte la succession d'Amiral Sacha. Une pénurie de partants que l'on a pas connue depuis l'édition 2012 et la victoire, face à sept rivaux, de Rêve de Beylev. Tiens, déjà un pensionnaire de Sébastien Guarato, lequel délègue cette fois Valko Jénilat, épouvantail qui a vraisemblablement invité plusieurs candidats potentiels à se tourner vers d'autres engagements. Et pour cause, au cours de ses six tentatives printanières, le fils de Kepler s'est toujours classé dans les trois premiers. Et ce en très belle compagnie. À Vincennes, d'abord placé à trois reprises en côtoyant sur les podiums les Aubrion du Gers, Lionel, Belina Josselyn et Amiral Sacha, il a ensuite, fin mai dans le Prix Crépuscule, devancé son compagnon de box Beau Gamin, pas revu en compétition depuis mais qui sera de la partie dimanche sur le Plateau de Soisy. Un plateau de Soisy véritable jardin de celui qui sera le grandissime favori. Ainsi, n'y a-t-il pas, l'an passé, réalisé le doublé Prix de Buenos-Aires - Prix de La Haye ? Et si ces deux Groupes II se déroulent  respectivement sur 4150 m et 2850 m, Valko Jénilat a pousuivi sa campagne 2017 en enlevant en toute décontraction le Prix de New York, disputé lui sur le même parcours des 2150 mètres (départ à l'autostart) que l'épreuve qui nous intéresse. Ce jour-là, les accessits étaient pris par Cash Gamble et Ulk Médoc, son aîné que l'on retrouvera ici mais ne pouvant raisonnablement prétendre à une revanche. Qui donc alors pour titiller Valko Jénilat qui, lors de sa dernière sortie, dans le Groupe I Prix René Ballière, n'a, après avoir animé les débats, été débordé dans le ligne droite par le crack Bold Eagle sorti de sa « cachette » ? Les trois trotteurs étrangers en présence, Olmo Holz (pourtant titulaire d'accessits dans ce Prix de Bruxelles en 2013, 2015 et 2016), Trebol et Arazi Boko, ne paraissant pas capables (à l'image de Tropic des Hêtres) de le regarder dans les yeux, seul Ave Avis semble en mesure de s'opposer au partenaire d'Éric Raffin. Mais si le protégé de Jean-Michel Bazire a, en avril, terminé troisième de Bold Eagle dans le Prix de l'Atlantique, il n'aura eu, dimanche, qu'une semaine pour récupérer de son honorable course de rentrée le week-end dernier à La Capelle dans le TGV. Dès lors, l'épouvantail Valko Jénilat pourrait fort bien se transformer en ogre. 

Consultez la liste des partants du Prix de Bruxelles ici

Partagez

FIL INFO

Aller en haut