Actualités
17/07/2017 à 09:00
Course
Le Cheval du Moment
Valko Jenilat poursuit sur sa lancée

Dauphin de Bold Eagle dans le Prix René Ballière, Valko Jenilat a remporté son 6ème Groupe dans le Prix de Bruxelles. L’élève de Laëtitia Hautemanière, qui avait franchi un pallier en 2016, est devenu l’un des meilleurs chevaux d’âge en France. Portrait.

Valko Jenilat poursuit sur sa lancée

En remportant le Prix de Bruxelles, Valko Jenilat a enregistré sa 4ème victoire (en 5 tentatives) à Enghien © APRH

Né dans la Manche, en 2009, chez Laëtita et Vincent Hautemanière, le rouleau compresseur entraîné par Sébastien Guarato sait tout faire ou presque. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un coup d’oeil sur ses 17 succès, acquis sur des distances rapides (2150 mètres) mais aussi sur des parcours de longue haleine (3300 mètres à Graigne et 4150 mètres à Enghien), pour s'en convaincre. Qualifié à l’été de ses deux ans à Enghien (en 1’20’’4), le fils de Kepler n’a pas tardé à se mettre en évidence puisqu’il s’impose quelques mois plus tard pour ses débuts en compétition, associé à Hervé Langlois à Moulins-la-Marche. Ses premiers pas à Vincennes Hippodrome de Paris, le 28 novembre 2011, se soldent par une troisième place encourageante associé à Eric Raffin. Malgré un gros potentiel, Valko Jenilat demeure inconstant, enchaînant disqualifications et podiums tout au long de son année de 3 ans (dont tout de même deux succès sur le Plateau de Gravelle). En 2013, alors que le meeting d’hiver bat son plein, le représentant de la casaque de Gilles Raffré marque les esprits pour ses débuts au trot monté, se classant troisième d’un semi-classique, le Prix Camille de Wazières, associé à Yoann Lebourgeois. Mais Valko Jenilat retombe dans ses travers et ne parvient pas à confirmer, en dépit d’une honorable quatrième place avec son mentor Sébastien Guarato à son sulky dans le Prix Jules Thibault (Gr. II), gagné par Village Mystic.

En 2014, Valko Jenilat a alors 5 ans et il va montrer l’étendue de son talent associé à son lad, Glenny Delaune. Avec le fils de Kepler, ils forment un redoutable binôme et le tandem enchaîne les succès. Le 1er novembre 2014, Glenny Delaune, alors âgé de 22 ans, passe professionnel à Châtelaillon-La Rochelle en l’emportant avec « son crack ». Un mois plus tard, dans le Prix Narquois, Valko Jenilat et Glenny Delaune gagnent leur premier Groupe et manquent de peu une qualification pour le Prix d’Amérique Opodo 2015, se classant troisième du Prix Ténor de Baune (Gr. II). Valko Jenilat est malheureusement fauché en pleine gloire, victime d’une fracture du genou au printemps 2015. La suite de sa carrière est en suspens. De retour à la compétition après neuf mois d’absence (ce qui constitue déjà en soi un exploit), Valko Jenilat franchit le poteau en tête (toujours avec Glenny Delaune) à Vincennes Hippodrome de Paris dans un Quinté+ avant de réitérer, à nouveau sur la cendrée parisienne, avec Eric Raffin début juin.  C’est avec le pilote vendéen qu’il crève l’écran au cours du meeting d’Enghien 2016 en s’adjugeant coup sur coup le « marathon » Prix de Buenos Aires et le Prix de La Haye, restant invaincu au cours du meeting d'été.

Désormais étalon, Valko Jenilat fait preuve d’une belle régularité depuis le début du Printemps, lui qui a toujours terminé dans les trois premiers lors de ses sept dernières courses. Le pensionnaire de Sébastien Guarato a même crevé l’écran face à des compétiteurs de tout premier plan, se classant troisième du Prix Kerjacques derrière Belina Josselyn et Amiral Sacha, mais aussi deuxième du Prix René Ballière gagné par le crack Bold Eagle. Lauréat des Prix de New York et de Bruxelles, Valko Jenilat a engrangé plus d’un demi-million d’euros en 18 mois, lui qui compte à présent plus de 850 000 € sur son compte en banque.

 

La fiche de Valko Jenilat


Mâle
8 ans
17 victoires, 19 accessits
Record de vitesse : 1’10’’7 (Vincennes, 2100m GP, autostart)
Gains : 863 790 €

Partagez

FIL INFO

Aller en haut