Actualités
12/09/2017 à 14:00
Course
Meeting d'été
Prix de Normandie : palmarès de champions

Lauréate de l’épreuve en 2016, Bellissima France a ensuite brillé dans le « Cornulier », le Prix d’Amérique au trot monté. Succéder à la championne de Matthieu Abrivard au palmarès du dernier classique du programme au monté ne sera pas une mince affaire. Analyse du profil des récents lauréats.

Prix de Normandie : palmarès de champions

Matthieu Abrivard hurle sa joie en selle sur Bellissima France dans le Prix de Normandie 2016 © JLL-LeTROT

Si Bellissima France avait attendu la précédente édition du Prix de Normandie pour décrocher son premier succès au niveau Groupe I, ce classique lui a servi de tremplin puisqu’elle a ensuite enchaîné des performances de haut vol, remportant notamment cinq victoires d’affilée au cours du meeting d’hiver 2016/2017 (sans-faute), dont le prestigieux Grand Prix de Cornulier. Si le Prix de Normandie a longtemps été une affaire de spécialistes, la donne a quelque peu changé depuis une décennie. Vittel de Brévol n’avait couru qu’une seule fois sous la selle avant d’être sacré dans l’édition 2014 tandis qu’Olga du Biwetz (2007), Save The Quick (2011) et Tiégo d’Etang (2012) ont réussi l’exploit de monter sur la première marche du podium alors qu’ils débutaient dans la spécialité. Trois « millionnaires » qui ont ensuite confirmé leur aptitude sous la selle dans le championnat du monde de trot monté. Dauphine de Magnificent Rodney en 2008, Olga du Biwetz a ensuite gagné le Cornulier 2011, Save The Quick (2012) et Tiégo d’Etang (2014, 2015) s’étant tous deux classés deuxième, le dernier à deux reprises aux dépens de la « Dame de fer » Roxane Griff

D’autres compétiteurs ayant soulevé la coupe dans le Prix de Normandie ont ensuite prouvé qu’ils étaient d’excellents trotteurs montés, Astor du Quenne, qui avait permis à Adrien Lamy de remporter son premier Groupe I dans le Prix de Normandie 2015, avait échoué d’un rien derrière Scarlet Turgot dans le Cornulier 2016. Prince Gédé, détenteur du record de vitesse du Prix de Normandie, avait franchi le poteau en tête dans le Cornulier 2009 devant Malakite avant d’être disqualifié après enquête sur ses allures.  

1'13''6

C'est le record de l'épreuve détenu depuis 2008 par Prince Gédé, qui devançait cette année-là Paola de Lou (1'13''7), sur les 3000 mètres de la grande piste de Vincennes Hippodrome de Paris. Bellissima France (2016) et Tiégo d'Etang (2012) ont approché ce marqueur, terminant chacun à un 1/10ème du record.

Palmarès du Prix de Normandie - les dix derniers lauréats

2016 - Bellissima France
2015 - Astor du Quenne
2014 - Vittel de Brévol
2013 - Ulysse
2012 - Tiégo d’Etang
2011 - Save The Quick
2010 - Rombaldi
2009 - Quille Castelets
2008 - Prince Gédé
2007 - Olga du Biwetz

Le Prix de Normandie sera l'un des temps forts de la Journée des Etoiles, labellisée #EpqiEDays, ce dimanche 17 septembre à Vincennes Hippodrome de Paris. Téléchargez votre invitation ici
Partagez

FIL INFO

Aller en haut