Actualités
13/09/2017 à 09:00
Course
Meeting d'été
Prix de l’Etoile : une course poursuite spectaculaire

Avec le Prix de Sélection disputé en clôture de meeting hivernal, le Prix de l’Etoile fait partie des célèbres courses-poursuites courues à l’attelé sur la cendrée de Vincennes Hippodrome de Paris. Labellisée Groupe I, l’épreuve fait traditionnellement la part belle aux 3 ans même si l’équation n’est plus tout à fait la même, comme l’atteste le succès record de Boléro Love en 2016.

Prix de l’Etoile : une course poursuite spectaculaire

Boléro Love et Gabriele Gelormini ont marqué l'histoire du Prix de l'Etoile © APRH

A la lecture du palmarès du Prix de l’Etoile, Groupe I réservé aux 3, 4 et 5 ans, une évidence saute aux yeux : les 3 ans dominent largement les débats. De 1998 à 2015, sans interruption, ils ont confisqué la victoire à leurs aînés et même fréquemment trusté l’intégralité du podium (six fois lors des dix dernières éditions de l’épreuve). Parmi les lauréats, des pouliches d’exception de la trempe de Pearl Queen, Qualita Bourbon ou encore Vanika du Ruel qui avait littéralement crevé l’écran en battant, en 2012, le record de l’épreuve. Un record battu depuis par Boléro Love qui a mis un terme l’an passé à l’hégémonie des 3 ans, s’imposant dans le chrono exceptionnel de 1’10’’4, offrant du même coup son premier Prix de l’Etoile à Sébastien Guarato. Car si les 3 ans ont longtemps été avantagé par leur avance de 50 mètres sur les générations supérieures, force est de constater que depuis la réforme du programme intervenue en 2014, ils ne peuvent plus évoluer déferrés. Les chances s’équilibrent donc un peu plus même s’il faut un véritable phénomène de vitesse pour réussir à s’imposer en rendant une telle distance.    

Thierry Duvaldestin dominateur

S’il est un Groupe I dans lequel il excelle, c’est assurément le Prix de l’Etoile. En tant qu’entraîneur, Thierry Duvaldestin a remporté l’épreuve huit fois en l’espace de douze ans, s’imposant par ailleurs à cinq reprises en tant que driver au sulky de Nuage Noir (2004), Onyx du Goutier (2005), Pearl Queen (2006), Return Money (2008) et Avila (2013).

Coktail Jet, une progéniture « étoilée »

Dans l’ère moderne du Prix de l'Etoile, un trotteur s’est particulièrement distingué en remportant l’épreuve (en 1995) avant de voir trois de ses rejetons marcher dans ses pas : Saxo de Vandel (2009), Union d’Urzy (2011) et Cristal Money (2015). Il s’agit de Coktail Jet, dernier cheval à avoir gagné le Prix de l’Etoile puis le Prix d’Amérique. Notons que Love You, meilleur fils au haras de Coktail Jet, a remporté ce Groupe I à deux reprises en tant qu’étalon avec Qualita Bourbon (2007) et Boléro Love (2016).

Palmarès du Prix de l’Etoile - les dix derniers lauréats

2016 - Boléro Love
2015 - Black d’Avril
2014 - Cristal Money
2013 - Avila
2012 - Vanika du Ruel
2011 - Union d’Urzy
2010 - The Lovely Gwen
2009 - Saxo de Vandel
2008 - Return Money
2007 - Qualita Bourbon

Le Prix de l'Etoile sera l'un des temps forts de la Journée des Etoiles, labellisée #EpqiEDays, ce dimanche 17 septembre à Vincennes Hippodrome de Paris. Téléchargez votre invitation ici

Partagez

FIL INFO

Aller en haut