Actualités
15/04/2018 à 07:00
Course
Meeting de Printemps
Prix Hémine : Fado du Chêne s’empare du leadership

Déterminé à en découdre au point de provoquer un faux-départ, le protégé de Julien Le Mer réalise un numéro dans le second semi-classique de la réunion de ce samedi 14 avril à Vincennes Hippodrome de Paris. Vite en tête, Fado du Chêne s’impose de bout en bout et inflige à Ferreteria sa première défaite sous la selle.

Prix Hémine : Fado du Chêne s’empare du leadership

Paul Ploquin et Fado du Chêne, un tandem qui fonctionne à merveille © APRH

C’est une démonstration de force réalisée par Fado du Chêne dans le Prix Hémine, confrontation entre les meilleurs mâles et femelles de la promotion des 3 ans au trot monté. S’il est encore trop tôt pour affirmer que le fils de Singalo est un futur grand de Vincennes Hippodrome de Paris, il en a clairement l’étoffe. Parti beaucoup trop vite lors du premier départ, son jockey Paul Ploquin occasionnant pour le coup un faux-départ, Fado du Chêne part tambour battant lors du second départ et déroule dans la descente, Fandango Normand tentant péniblement de suivre sa cadence infernale. 1’11’’5 au poteau des 1500 mètres, 1’12’’0 aux 1000 mètres, et Fado du Chêne continue d’asseoir sa domination sur un peloton en file indienne. En selle sur la favorite Ferreteria, Matthieu Abrivard se rapproche dans la montée mais à l’intersection des pistes, Paul Ploquin décide de tuer la course en demandant à son partenaire de repartir. Le représentant de la casaque Claude Guedj s'exécute, fait jouer son terrible jeu de jambes et ses poursuivants jettent progressivement l’éponge, à l’image de Fandango Normand qui craque à mi-tournant final. La suite n’est qu’une formalité pour Fado du Chêne qui file au poteau remporter, avec brio, un deuxième semi-classique après son sacre dans le Prix Edouard Marcillac, dans la réduction kilométrique flatteuse de 1’13’’3, son nouveau record de vitesse. En net retrait, Ferreteria, respectée par Matthieu Abrivard (auteur d'un coup de trois au cours de la réunion et qui, une heure plus tôt, venait de décrocher sa 2000ème victoire française au sulky de Charmeuse Royale), contient de peu le retour de Flore de Janeiro sans avoir été en mesure de rivaliser avec le lauréat, irréprochable depuis ses débuts en compétitions (quatre succès et un accessit d’honneur en cinq tentatives).  

Diadème Blue tient son Groupe

Régulier au monté, Diadème Blue collectionnait les accessits dans la spécialité (quatre en six tentatives) sans parvenir à s’imposer. C’est désormais chose faite grâce à sa fin de course plein d’autorité dans le Prix de Beaumanoir, labellisé Groupe III, parcourant les 2700 mètres de la grande piste dans la réduction kilométrique de 1’13’’8. Parti le plus vite avant d’être relayé par Empereur The Best dans le bas de la descente, le pensionnaire de Jean-Philippe Mary, piloté par Mathieu Mottier, n’a pas eu de mal à dominer Duke of Carless (2ème) dans la phase finale, mettant fin à sa série de trois succès d’affilée, lui qui débutait sous la selle. Après avoir longtemps patienté à l’arrière du peloton, Ezreal Jiel s’allonge bien pour compléter le podium.  

Visionnez le Prix Hémine ici

Visionnez le Prix de Beaumanoir ici

 
Partagez

FIL INFO

Aller en haut