Actualités
11/06/2018 à 11:00
Course
International
Ulka des Champs et Coquin Bébé couronnés en Norvège

Si Urlo Dei Venti a crevé l’écran dans le Grand Prix d’Oslo, Ulka des Champs et Coquin Bébé ont fait retentir la Marseillaise à Bjerke. Retour sur les résultats des tricolores ici.

Ulka des Champs et Coquin Bébé couronnés en Norvège

Ulka des Champs et Coquin Bébé © Photos d'illustration ScoopDyga

Pour son premier déplacement hors de nos frontières, Ulka des Champs a régalé ses supporters et, une fois de plus, laissé son coeur sur la piste. Menée à la perfection par Guillaume Martin pour sa première tentative sur le mile, la championne de Gilles Curens décroche la 16ème victoire de sa carrière dans le Kingsrød Trading Montéløp aux dépens de Radieux et d’Etna B.R., la grande favorite Be Mine de Houelle, quatrième, ayant perdu toute chance de briller suite à son incartade dans le premier tournant. Véritable miraculée après s’être empalée contre la herse d'un tracteur à Cagnes-sur-Mer, Ulka des Champs poursuit son incroyable aventure, à l’instar de Coquin Bébé. Après avoir connu une longue interruption de carrière, le lauréat du Critérium des Jeunes 2015 et du Championnat européen des 3 Ans retrouve les sommets dans la Energima Cup. Vainqueur de sa batterie, le protégé de Franck Leblanc réitère en finale en battant King City et le favori Donatomite. Crazy Horse n’a pu se mettre en évidence dans sa batterie (7ème), ayant été contraint d’évoluer le nez au vent la majeure partie du parcours.   

Urlo Dei Venti à la vitesse du vent

Dans le grand temps fort de la réunion norvégienne, le Grand Prix d’Oslo, Urlo Dei Venti surclasse l’opposition et gagne de bout un nouveau Groupe I, lui qui venait de s’imposer sur ses terres, à Naples, dans le Grand Prix de la Loterie. Le grand favori Twister Bi, qui effectuait son retour à la compétition, a été rapidement disqualifié et Dreammoko, seul tricolore au départ, n’est pas parvenu à s’illustrer, se classant finalement huitième. Evil Enok M.E. et la suissesse Uza Josselyn complètent le podium. Outre Dreammoko, Richard Westerink déléguait deux autres pensionnaires, Esmondo et Douloureuse, dans l’Europamatch. Si le premier nommé n’a jamais été menaçant, la fille de Timoko et Migraine obtient une bonne quatrième place dans ce Groupe II remporté par Generaal Bianco. Enfin Elite du Ruel termine deuxième du Gjensidige 4-Åringselite derrière l’intouchable Giveitgasandgo (premier trotteur de l’histoire à descendre sous la barre des 1’10 à Bjerke), qui confirme son récent succès à Solvalla dans le Tommy Hannés Lopp. La nièce de Vanika du Ruel établit à cette occasion son nouveau record de vitesse (1’10’’3 sur 1609 mètres). Jamais une pouliche de 4 ans n’avait été aussi vite sur l’anneau norvégien.        

Partagez

FIL INFO

Aller en haut