Actualités
12/06/2018 à 14:00
Course
International
Readly Express soigne son come-back

Plus revu depuis son sacre le dernier dimanche de janvier, le lauréat du Grand Prix d’Amérique 2018 a marqué les esprits samedi en Suède pour son retour à la compétition. Un Groupe II dans lequel Anna Mix n’a pu faire mieux que sixième.

Readly Express soigne son come-back

Readly Express a remporté la 18ème victoire de sa carrière avec Jorma Kontio à son sulky samedi en Suède © APRH

Tous les aficionados du trot l’attendaient au tournant, pour une revanche face au crack Bold Eagle programmée de longue date dans l’Elitloppet. Mais au fil des mois, les doutes ont plané quant au retour de Readly Express pour un « duel des titans », avant que son entourage ne décline définitivement la lutte dans le Prix d’Amérique suédois. Le fils de Ready Cash s’est focalisé sur sa saison de monte, débutée après cinq semaines de repos sur les plages normandes. Né sur notre sol, au Haras Montmirel, le champion suédois est en effet parti se ressourcer chez Stéphanie Lepetit, dans la Manche, tout près d’Utah Beach avant de mettre le cap sur la Suède. Et il faut croire que l’iode marine lui a fait le plus grand bien, au vu de sa démonstration à Östersund. 

Grand favori du Jämtlands Stora Pris, Readly Express a fait plus que tenir son rang. Après plus de quatre mois d’absence, le pensionnaire de Timo Nurmos a réalisé une grande performance pour s’en aller quérir la 22ème victoire de sa carrière, soignant au passage ses belles statistiques (100% de podiums en 26 tentatives). Attentiste au centre du peloton pour ses retrouvailles avec Jorma Kontio, Readly Express se porte à la hauteur de l’animateur Volstead, à un tour du but, pour mieux lui ravir la tête au milieu de la ligne d’en face. Le lauréat de la Sweden Cup 2017 paie sa débauche d’énergie et seul Trendy Ok tente de s’accrocher aux basques du tombeur de Bold Eagle dans l'Amérique. La belle fin de course de Diamanten, qui arrache sur le fil le premier accessit à Trendy Ok, n’y changera rien. Readly Express l’emporte en 1’10’’0 tout rond, à un petit dixième de son record de vitesse. De quoi adresser un signe fort à tous ses futurs adversaires, lui que devrait normalement avoir pour objectif à moyen terme la finale de UET Masters Series, le 16 septembre prochain…à Östersund.    

Préservé pour mieux durer
Ce n'est pas la première fois que Readly Express oberseve une longue période de récupération avant de retrouver le chemin des pistes. A la fin de son année de 3 ans, le champion du monde en titre avait observé une pause de sept mois avant de recourir à Mantorp, se claxsant deuième. Après son titre dans le Grand Prix de l'UET à 4 ans sur la cendrée parisienne, le nouvel étalon avait été arrêté pendant neuf mois avant de frapper d'emblée, en juillet 2017 à Rättvik, puis d'être couronné meilleur trotteur du monde à Vincennes Hippodrome de Paris. La clé du succès ?
 
Partagez

FIL INFO

Aller en haut