© Travronden - Florida Sport après sa victoire à Solvalla, dimanche 29 mai

9 concurrents de qualité s'affronteront dans le Prix Jean-Paul Fairand ce vendredi, un Groupe III à l'Etrier réservé aux 6 à 10 ans. Les protagonistes possèdent de solides références dans cette catégorie, ce qui rend l'épreuve ouverte et pleine de suspense. Florida Sport, via son entourage, a reçu dimanche 26 juin à Paris-Vincennes, le titre d'Ambassadeur du Trotteur Français en Europe suite à sa victoire dans le Montéeliten, un Groupe II sous la selle disputé le 29 mai à Solvalla, le jour de l'Elitloppet. La pensionnaire de Charles-Antoine Mary a ensuite obtenu une plaisante cinquième place à Enghien dans le Prix de New York, au Sulky. Elle va en outre apprécier le parcours réduit des 2.200 mètres de la petite piste. Seule interrogation : la jument sera associée pour la première fois à Noé Perron, son jockey.

Dès lors, il lui faudra se méfier des deux protégés de Jean-Michel Bazire : Chalimar de Guez, idéalement engagé au plafond des gains et en belle forme, et Fulton, qui s'entend à merveille avec sa partenaire Matilde Herleiksplass. Caban Prior, lauréat de Groupe II, vient quant à lui de réaliser une excellente rentrée après 15 mois d'absence. Il aura logiquement de nombreux supporters. A l'image de Florida Sport, Chalimar de Guez et Fulton, Dollar Soyer, pour son retour à l'Etrier, Egao Jenilou, régulier, et Carioca de Lou, excellente le 9 juin en catégorie similaire, s'élanceront avec la confiance de leurs entraîneurs respectifs, matérialisée par un emoji vert dans le tableau officiel des partants. Esperanza Idole, qui a des titres à faire valoir, et Crack Money, qui n'a pas couru sous la selle depuis décembre 2015, complèteront un bien joli casting. Après cette affiche, Paris-Vincennes fermera provisoirement ses portes et les rouvrira pour lancer son meeting d'été samedi 20 août.

Voir les partants de la course

18 jours de compétition et d’animations créeront l’événement sur le champ de courses d’Enghien-Soisy. Les Estivales sont la promesse de moments réussis grâce au spectacle des trotteurs en action, aux animations pour petits et grands et aux offres de restaurations.

Les meilleurs trotteurs, associés aux meilleurs pilotes, livreront de palpitantes batailles sur une piste sélective. Des moments pleins d’adrénaline et de suspense feront vibrer le public au rythme des sabots ! De véritables champions seront présents lors de deux temps forts :
- Samedi 30 juillet, les rois de la vitesse s’affronteront dans le Prix de Washington, un Groupe II sur la très courte distance de 1 609 mètres ;
- Mercredi 17 août, les cracks reviennent cette fois dans un exercice d’endurance, le Prix Jean-Luc Lagardère sur 2 875 mètres.
Toujours spectaculaires, les champions de l’Etrier seront en piste samedi 13 août dans le Prix de Londres. Les meilleurs juniors se mesureront quant à eux dans ces quatre épreuves au sommet : 
Prix de Rome, samedi 9 juillet ;
- Prix Henri Cravoisier, samedi 23 juillet ;
- Prix de Milan, mercredi 27 juilllet ;
- Prix de Berlin, samedi 6 août.
 
Une foule d'activités chaque samedi et dimanche de courses !
 
Et chaque week-end, un programme famille permettra de passer des vacances festives et inoubliables. Structures gonflables, baptêmes à poneys, transats sur herbe en bord de piste dans une ambiance plage, restaurant panoramique avec offre tapas et food trucks donneront une vraie touche d’été et de détente à l’hippodrome d’Enghien. Les plus curieux pourront découvrir les coulisses des courses et approcher les champions trotteurs lors des visites des écuries. Un menu éclectique et dense pour des grandes vacances au top !

Informations, programme complet et entrées gratuites à télécharger sur hippodrome-enghien.com.

© Scoopdyga - L'écart est minime entre Vivid Wise As et Etonnant à l'arrivée du Prix René Ballière

Prix René Ballière 
Le Prix René Ballière promettait une course extraordinaire grâce à un magnifique plateau de 10 champions au départ. Les attentes ont été plus que comblées. Vivid Wise As et Etonnant, les deux favoris, ont livré une lutte épique dans l’ultime ligne droite. Le second cité avait rapidement pris le contrôle des opérations, tandis que son rival italien se montrait plus patient. Etonnant semblait parti vers la gloire, mais Vivid Wise As a terminé le plus vite pour lui ravir le trophée, après un formidable mano a mano. Déjà lauréat du Prix de France en février, le partenaire de Matthieu Abrivard a justifié son statut de roi de la vitesse, égalent le record de Paris-Vincennes détenu par Face Time Bourbon (1'09''1). Le pensionnaire de Richard Westerink a quant à lui pleinement confirmé sa formidable victoire dans l’Elitloppet, l’équivalent suédois de notre Prix d’Amérique Legend Race. Le 5 ans Hohneck s'est emparé d'une formidable troisième place.
 
Prix Albert Viel
Just A Gigolo a définitivement conquis le graal de champion de sa promotion au Sulky. Drivé par David Thomain, le pensionnaire de Philippe Allaire s’est imposé de bout en bout, avec une grande autorité. Just For Lova et Juninho Dry ont complété le podium. Le vainqueur avait déjà remporté en février le premier Groupe I du calendrier chez les 3 ans, le Critérium des Jeunes – Prix Comte Pierre de Montesson. Le tandem Philippe Allaire-David Thomain a doublé la mise dans ce Prix Albert Viel après la victoire d’Italiano Vero l’an passé.
 
Prix d'Essai
Surprises et suspense ont parsemé le Prix d’Essai, Groupe I à l’Etrier pour les jeunes stars de 3 ans. Les favoris n’ont pu se hisser sur le podium et l’outsider Jelyson, à 27/1, en a profité pour s’imposer, décrochant ainsi le titre de champion de sa promotion dans la discipline. Le partenaire de Yoann Lebourgeois, qui a remporté sa quatrième victoire dans cette épreuve, a animé les débats pratiquement depuis le premier passage devant les tribunes. Il a toutefois dû lutter pour repousser la belle attaque de Joyner Sport, deuxième, qui avait pourtant perdu de précieuses longueurs au départ, suite à une faute d’allures. Jelyson a offert une première victoire de Groupe I à Alexandre Pillon, son entraîneur. L’émotion était vive dans le clan du lauréat !

Intuition a remporté le Prix du Président de la République - Etrier 4 Ans Finale, dimanche 26 juin à l'Hippodrome Paris-Vincennes lors de la Journée des Champions. Inès des Rioults s'est quant à elle classée deuxième. Florian Desmigneux, son jockey, et Jean-François Senet, son entraîneur, font le debrief de ce magnifique Groupe I avec Marine Costabadie. Regardez l'émission en cliquant ici.

© Scoopdyga - Intuition a signé la plus belle victoire de sa carrière

Prix du Président de la République - Etrier 4 Ans Finale : impressionnante Intuition
Un titre prestigieux était en jeu dans le Prix du Président de la République – Etrier 4 Ans Finale. Après trois courses qualificatives, le dénouement d’une passionnante compétition a soulevé l’enthousiasme du public. Outsider à 24/1, Intuition a réalisé une véritable démonstration, triomphant avec une vingtaine de mètres d’avance sur Inès des Rioults, Icare des Valois et la favorite Idéale du Chêne.
Cette victoire rime avec premières pour l’entourage de la lauréate. Le jockey Adrien Lamy, qui a enlevé ce Groupe I pour la première fois, a livré ses impressions au micro d’Equidia : « C’est extraordinaire ! C’est une jument que j’adore, elle est très bonne. J’ai eu des frissons pendant toute la course et, vu son avance, j’ai pu savourer mon succès avant même d’avoir passé le poteau ». C’est aussi un premier Groupe I en France pour l’entraîneur Tomas Malmqvist, Suédois installé sur notre sol depuis 2 ans, et pour l’Ecurie du Londel, structure propriétaire d’Intuition.
 
Prix de Normandie - Etrier 5 Ans Finale : Adrien Lamy au sommet
Adrien Lamy a vécu une Journée des Champions inoubliable en remportant les deux Finales Etrier 4 ans et 5 ans. Une heure après son triomphe en selle sur Intuition, le jockey de 29 ans a mené à la victoire Happy And Lucky dans le Prix de Normandie – Etrier 5 Ans Finale. La jument entraînée par Franck Leblanc a conquis le titre de championne sous la selle dans sa promotion. Elle a fourni une superbe accélération finale pour dominer Hirondelle du Rib, la favorite, et Hallix.
Aux anges, Adrien Lamy a commenté son succès ainsi : « Je vis une journée extraordinaire ! Tous les paramètres étaient réunis aujourd'hui pour ma partenaire. L’équipe de Franck Leblanc, l’entraîneur, a réalisé un magnifique travail. C’est une magnifique récompense ». C’est son quatrième trophée dans ce Groupe I et le deuxième pour Franck Leblanc.

Subcategories

Follow us Do not miss anything
Go to top