L'école des courses hippiques AFASEC propose une grande Journée Portes Ouvertes Virtuelles, ce samedi 30 janvier de 10 h à 11 h 30. C'est l'occasion de découvrir les métiers des courses hippiques, les formations données par l'établissement autour de cheval, d'échanger avec les équipes pédagogiques et d'effectuer une visite virtuelle de l'école, tout en respectant le protocole sanitaire.

Le programme se décompose en cinq points :
- Tout savoir sur les métiers des courses hippiques, les 5 campus de l'Ecole des Courses Hippiques AFASEC (Boissy-Saint-Léger-Domaine de Grosbois, Cabriès, Gouvieux, Mont-de-Marsan et Graignes), les formations proposées et la vie quotidienne des jeunes intégrants ;
- visite virtuelle de deux campus, galop et trot ;
- témoignages d'élèves ;
- processus d'inscription pour la rentrée 2021 ;
- un "questions-réponses" en direct avec les équipes.

Pour y partciper, il faut utiliser l'application Microsoft Teams et se connecter samedi 30 janvier à 10 heures via ce lien. Tous les renseignements sur cet événement se trouvent sur le site officiel de l'AFASEC accessible ici.

©Scoopdyga

Le Prix d'Amérique Races ZEturf Legend Race est la course que tout le monde attend. Elle se disputera ce dimanche 31 janvier, avec un départ donné à 15h15. Il s'agit de la première des trois Ultimate Finals, avant la Speed Race le 14 février et la Marathon Race le 28 février. Le champion qui gagnera les trois épreuves d'affilée réussira le fantastique défi de l'Ultimate. On connaît maintenant la liste des engagés du Prix d'Amérique Legend Race. Ils sont 26 concurrents à espérer participer à la rencontre au sommet. On y trouve évidemment les 11 cracks qualifiés : Diable de Vauvert, Feliciano, Bahia Quesnot, Face Time Bourbon, Victor Ferm, Moni Viking, Gu d'Héripré, Féérie Wood, Vivid Wise As, Delia du Pommereux et Davidson du Pont. Le nombre maximum de partants est fixé à 18, il reste donc 7 places. Les protagonistes les plus riches seront retenus en priorité. Billie de Montfort, Tony Gio, Power, Valokaja Hindo, Chica de Joudes, Looking Superb et Drôle de Jet pourraient donc compléter le casting. Les partants définitifs seront validés jeudi en milieu de journée.

Voici la liste des 26 engagés :

1            DECOLORATION                                                   297 060 €

2            HARD TIMES                                                         317 576 €

3            CONCHITANA JENILOU                                       323 900 €

4            VICTOR FERM                                                      332 202 €

5            FEERIE WOOD                                                     357 350 €

6            CREPE DE SATIN                                                 373 890 €

7            FAKIR DU LORAULT                                             520 290 €

8            EXPRESS JET                                                       529 100 €

9            FRISBEE D'AM                                                      544 600 €

10         DIABLE DE VAUVERT                                            562 290 €

11         TAMURE ROC                                                        578 964 €

12         GU D'HERIPRE                                                      585 900 €

13         MONI VIKING                                                         606 953 €

14         DROLE DE JET                                                      628 075 €

15         LOOKING SUPERB                                               655 911 €

16         FELICIANO                                                            689 540 €

17         CHICA DE JOUDES                                              711 670 €

18         VALOKAJA HINDO                                                748 483 €

19         POWER (SWE)                                                      909 746 €

20         TONY GIO                                                              1 050 415 €

21         DELIA DU POMMEREUX                                      1 051 220 €

22         VIVID WISE AS                                                      1 068 898 €

23         DAVIDSON DU PONT                                           1 355 610 €

24         BAHIA QUESNOT                                                 1 453 408 €

25         FACE TIME BOURBON                                         2 197 440 €

26         BILLIE DE MONTFORT                                         2 348 588 €

©Scoopdyga - Gaëlle Godard, sacrée meilleure apprentie au Trot monté en 2020

Alors que Marion Lemonnier était jusque-là la seule jeune femme à avoir remporté le titre de meilleure apprentie au monté, en 2014, le trio vainqueur composé de Gaëlle Godard, Laura Planchenault et Charlène Callico est en quelque sorte l’aboutissement d’une année 2020 où les femmes jockeys ont marqué de leur empreinte les courses. C’est une véritable razzia que les trois jeunes femmes ont opéré, remportant à elles trois 69 courses. Dans la foulée de Marion Lemonnier, Audrey Laroche cinquième en 2016, Lolita Balayn, troisième en 2017, Océane Briand, quatrième en 2018, et Émeline Desmigneux, deuxième en 2019, avaient réussi à tirer leur épingle mais jamais le podium de ce classement n’avait été exclusivement féminin.

Gaëlle Godard, qui s’était initialement lancée dans la filière paramédicale avant de revenir dans les courses, a effectué sa meilleure saison, avec pas moins de 29 succès en 131 courses. Salariée chez Marc Sassier, la fille de Jean-Marc Godard se classe aussi ex æquo avec Benjamin Rochard à la sixième au classement de l’Étrier d’Or. Elle nous avait confié en septembre dernier à propos de sa réussite : « J’ai des bons chevaux et la confiance de mon patron. Beaucoup de paramètres entrent en jeu dans la réussite, mais il y a selon moi une part de chance et je pense que j’en ai eu aussi cette année. L’objectif premier est de garder ma première place au classement des meilleurs apprentis montés ». Contrat rempli pour la jeune femme de 23 ans, qui devance Laura Planchenault, l’autre révélation de la saison, pour quelques points seulement. La fille d’Eddy Planchenault, interviewée il y a quelques semaines, soulignait un passage crucial qui attend les deux jeunes femmes, ainsi que Charlène Callico, ces prochaines semaines : celui chez les professionnels. Laura Planchenault totalise en effet 48 victoires contre 44 pour Charlène Callico et 43 pour Gaëlle Godard. « J’appréhende un peu ce moment, comme tous les apprentis. Mais je le vis bien, j’ai hâte d’y être. C’est toujours un moment qu’on attend lorsqu’on est apprenti. Je sais que j’ai mon père à mes côtés, c’est peut-être pour ça que je m’inquiète un peu moins que ceux qui n’ont pas de famille dans les courses », évoquait Laura Planchenault.

2020 : une réussite féminine au galop aussi

Au galop, le cru 2020 fut encore plus exceptionnel pour les femmes. Jessica Marcialis est ainsi entrée dans l'Histoire des courses en devenant la première femme jockey à remporter un Groupe I en France, en selle sur sa pouliche Tiger Tanaka dans le Qatar Prix Marcel Boussac, lors du dimanche du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe. Marie Vélon, à 21 ans, a été sacrée pour la première fois Cravache d’Or féminine à l'issue d'une saison record en nombre de victoires pour une femme jockey : 83 contre les 72 deux ans plus tôt pour Mickaëlle Michel. Hollie Doyle, a été sacrée troisième personnalité sportive de l’année en Grande-Bretagne. Elle a brisé de nombreux records. Après un retentissant coup de cinq lors d’une réunion à Windsor en août (à quelques encablures du château de la Reine), elle a été la première femme à réaliser un doublé lors du prestigieux « Champions Day » à Ascot. Plus récemment, une autre femme s’est aussi distinguée en Grande-Bretagne. A l’occasion du week-end du Boxing Day, Bryony Frost, âgée de25 ans, est devenue la première femme à remporter le King George VI Chase (Groupe 1), l'une des courses d'obstacle les plus importantes d'Angleterre, en selle sur le sauteur d'origine française Frodon. Elle signait ce jour-là la 175ème victoire de sa carrière, devenant ainsi la femme jockey d’obstacle britannique la plus titrée.

Une représentation de la filière

Les femmes sont de plus en plus présentes dans la filière hippique. Lad, jockey, driver ou encore entraîneur, minoritaires il y a encore une décennie, elles sont désormais nombreuses à faire carrière dans le milieu des courses. Les chiffres publiés par l'AFASEC dans son Observatoire National (édition 2019) le démontrent : plus nombreuses chez les moins de 25 ans que les hommes dans la discipline du galop, elles sont, à moins de 30 ans, toutes disciplines confondues, 48,7 % à être salariées au sein d’une écurie de courses.

Article paru dans 24H au Trot

©JLL-LeTrot

Voici 10 questions sur le Prix d'Amérique Races ZEturf.

©Aprh - Un Mec d'Héripré avait fait brillé les couleurs et l'élevage de René Quintin dans ce Critérium Continental en 2012 dans un temps record

1 - Seul le vainqueur de la course décrochera le tant convoité ticket pour le Prix d'Amérique - Legend Race ! Comme pour la Q #4 - Prix Ténor de Baune, la compétition revêt donc une importance cruciale et génère pour tous un dose de tension démultipliée.

2 - Comme le nombre de victoires pour l'élevage Quintin qui avait vu Rolling d'Héripré remporter l'édition 2009 et Un Mec d'Héripré gagner en 2012. Cette année, c'est à Gu d'Héripré, un des favoris français, qu'il revient l'honneur de reprendre le flambeau.

3 - Sur les cinq dernières éditions, Ready Cash a vu trois de ses produits s'imposer dans cette Q #3 - Critérium Continental : Face Time Bourbon l'an passé qui avait à Eridan (2018) et Bold Eagle (2015). Ce même Bold Eagle qui pourrait avoir deux de ses produits au départ dimanche avec la française Green Grass et le scandinave Aetos Kronos.

4 - Le nombre de vainqueurs du Critérium Continental lauréats ensuite du Prix d'Amérique - Legend Race : Abano As, Offshore Dream, Bold Eagle et Face Time Bourbon l'an dernier.

5 - Depuis 2000, cinq trotteurs nés hors de France ont remporté le Critérium Continental : German Titan, Abano As, Opal Viking, Tumble Dust et la plus récente, Treasure Kronos, lauréate en 2016.

9 - Le nombre de chevaux s'alignant en première ligne derrière les ailes de l'autostart, le départ de la course étant donné en mouvement devant les tribunes. À partir du numéro 10, les chevaux sont placés sur un second rideau.

1'10''3 - La réduction kilométrique record de la course, co-détenu par Un Mec d'Héripré et Eridan.

2100 - En mètres, la distance à parcourir avec la spécificité du départ lancé grâce à l'autostart. Les champions s'envoleront à plus de 55km/h dans la descente de Vincennes.

Les échéances de la course

  • mercredi 23 décembre : les forfaits
  • jeudi 24 décembre : les partants et tirage au sort des places à la corde en direct sur Equidia

 

Subcategories

Follow us Do not miss anything
Go to top