Plusieurs offres promotionnelles commencent ce mercredi 20 novembre sur la billetterie du Grand Prix d'Amérique, le Championnat du Monde au Trot Attelé qui fêtera ses 100 ans dimanche 26 janvier 2020, à l'Hippodrome Paris-Vincennes. La première, valable jusqu'au 28 novembre, s'intitule "Avant-première". Elle propose d'acheter une entrée et une place assise en tribune couverte au prix de 8 euros au lieu de 10. La place seule en tribune couverte (si vous avez déjà votre entrée) est à 3 euros au lieu de 5 euros. D'autres offres promotionnelles seront lancées suite à l'Avant-Première.

La recette des entrées sera intégralement reversée à la Fondation pour la Recherche Médicale, l'association qui bénéficie cette année du traditionnel mécénat lié au Grand Prix d'Amérique. Achetez directement vos entrées sur la billetterie en ligne en cliquant ici. 

La première écurie gagnante de la saison 2019-2020 sur Trotting Fantasy League s'appelle Allez Julie. Avec 557 000 points, l'équipe lauréate a réalisé un joli carton grâce notamment à trois badges "All In" judicieusement placés sur Gotland, Défi de Retz et Cleangame, tous trois vainqueurs de courses richement dotées. Gunilla d'Atout, qui s'est imposée également, avait obtenu quant à elle le badge PMU.fr. Les badges font partie des  nouveautés proposées par Trotting Fantasy League. Ils permettent d'améliorer ses scores et de faire la différence par rapport à ses adversaires. Allez Julie devance de 79 200 points l'écurie Tibox, deuxième. La team Raia est troisième avec 453 450 points. 

Le manager de l'écurie gagnante va recevoir un bon à parier de 50 euros valable sur PMU.fr et un abonnement d'un an à Paris-Turf numérique. Par ailleurs, dix joueurs tirés au sort remporteront des chèques paris de 10 euros. Rappelons que Trotting Fantasy League est un jeu 100 % gratuit qui permet de se plonger dans l'univers des courses au Trot. Le principe : créer son écurie et sa casaque, étudier les compétitions officielles, choisir chaque semaine six chevaux à placer sur une grille de partants et marquer des points en fonction des allocations remportées par les concurrents. Inscrivez-vous vite sur trottingfantasyleague.com et vivez intensément votre passion.

 

Sans attendre les résultats des différentes élections qui auront lieu au 4ème trimestre 2019, et sans modifier le montant actuel des allocations et primes, les Présidents et membres des Conseils d’Administration des deux sociétés mères ont décidé de poursuivre leurs plans d’optimisation en cours, mais également de travailler conjointement sur de nouveaux projets d’économies, de rationalisation, voire de transformation. Ceux-ci concernent aussi bien les dépenses et investissements communs que le développement de stratégies coordonnées entre France Galop et LeTROT. Ces réflexions et les plans d’actions en résultant pourront être partagés avec d’autres entités de la filière. 

Pour coordonner, animer et mettre en œuvre ces projets, deux Administrateurs ont été désignés récemment. Il s’agit de Georges Rimaud pour France Galop et Philippe Savinel pour LeTROT. Ils ont réuni un premier comité de pilotage le 12 juillet dernier et une dizaine de chantiers ont été identifiés. Ce comité de pilotage pourra également réfléchir à l’évolution de la gouvernance de la filière et sur différents projets de développement susceptibles d’inspirer les futures instances dirigeantes issues des prochaines élections.

©Aprh - Jumelé Baudouin à l'arrivée de la 9ème étape du GNT Paris-Turf à Meslay-du-Maine

La supériorité d’Elvis Madrik ne prête pas l’ombre d’un doute dans la 9e étape du Grand National du Trot. Le partenaire de Franck Nivard a rapidement rejoint la tête, profitant ainsi au maximum de son engagement idéal, au premier poteau de départ. Propulsé grand favori de l’épreuve, il a maîtrisé son sujet du départ à l’arrivée pour tenir à distance son compagnon d’entraînement Calou Renardière. C’est un nouveau triomphe pour Jean-Michel Baudouin, l’homme en forme du moment, récompensé il y a quelques jours seulement par le sacre d’Eugenito du Noyer dans le Critérium des 5 Ans. Alors qu’il s’était montré discret au premier semestre lors de ses deux tentatives dans des étapes du GNT, Elvis Madrik avait déjà montré un visage très différent dans la huitième étape estivale de Saint-Malo, le 7 août. Le leader au classement général, Bachar, était bien de la partie ce mercredi en Mayenne et il a produit une performance honorable en se classant cinquième. Il conserve la première place du général avec 34 points mais voit désormais Elvis Madrik (30 points) se rapprocher dangereusement. Ce dernier est d’ores et déjà annoncé dans la treizième étape de Mauquenchy, le 20 novembre, avant une participation à la Finale. Tout semble possible à cet instant du championnat, tant plusieurs candidats se tiennent de près. Quant à l’autre cartouche de Jean-Michel Baudouin sur le podium, Calou Renardière, il devrait participer aux rendez-vous de Cherbourg (25 septembre) et Nantes (6 novembre). Revoir la course.

Franck Nivard et l’idée du retour aux sources

C’est chez Jean-Baptiste Bossuet que Franck Nivard a commencé à se forger un nom et engranger les premiers titres importants d’une riche carrière qui compte désormais cinq Prix d’Amérique, autant de Prix de France et un Prix de Cornulier. C’était il y a vingt ans. En remportant la première étape du GNT organisée à Meslay-du-Maine, la société de courses présidée par… Jean-Baptiste Bossuet, il y a comme un retour aux sources mayennaises d’un professionnel normand. Le pilote a, par ailleurs, signé la bonne affaire du jour. Il consolide grâce à ce succès sa première place dans le tableau des drivers (il compte désormais 52 points), où il précède nettement Emmanuel Allard (30 points).

En s’imposant avec Concerto Star dans la 9e étape des Amateurs, Dimitri Crespel a repris le large au classement général. Il était jusque-là au coude à coude avec Cyril Baty, absent ce mercredi. Il précède dorénavant Adeline Hergno, sa dauphine à Meslay-du-Maine, sur le sulky d’Apache d’Anama. Aucun changement notable dans le tableau du Grand National des Jockeys, sachant que les deux premiers Alexandre Abrivard et Eric Raffin, étaient absents ce mercredi. Victoire d'Antoine Wiels en selle sur Dragueur d'Azur.

Prochain rendez-vous : le 25 septembre à Cherbourg (10e étape)

©APRH - Le sourire éclatant d'Océane Briand lauréate avec Beau de Grimoult du Prix Yvonnick Bodin

Quelle année pour Océane Briand. Elle remporte ici la 27ème victoire de son année 2018 et la 42ème de sa jeune carrière. La pression de la position de favorite avec Beau de Grimoult n'a semble-t-il pas eu d'emprises sur ses épaules, décidément de plus en plus large. Durcissant la course dans la montée, elle a mis KO un à un ses adversaires, au premier rang desquels Accord Marjacq monté lui par Victor Saussaye auteur également d'une très belle année 2018. Revoir la course.

La fille de Yannick-Alain Briand remporte la plus belles victoire de sa carrière au cours d'un mois de décembre qui aura été aussi marqué par son succès dans la Finale du Grand National des Jockeys. Depuis ses débuts en 2015, Océane Briand a disputé 81 courses à Vincennes pour 8 succès et 14 places de 2ème ou 3ème, soit 27% de réussite dans les trois premiers.

C'est donc un nouveau succès féminin dans ce Prix Yvonnick Bodin, Océane Briand prenant le relai des récentes lauréates de la course : Delphine Besse avec Arlington Dream l'an dernier, Lolita Balayn (Safari Dream en 2016), Claire Dodard-Triguel (Rire Mutin 2014), Laura Gautherot (Twist des Caillons en 2013) ou encore Camille Levesque (Quarry Bay en 2012).

 

Follow us Do not miss anything
Go to top