©Scoopdyga - Fire Cracker devançait en avril Clegs des Champs

En gagnant en force le Prix Théophile Lallouet après un retour remarqué sous la selle (2ème derrière Clegs des Champs justement), Fire Cracker avait marqué les esprits. À 7 ans, le fils Quaro prenait ainsi place sur l’échiquier des courses au monté pour chevaux expérimentés. Un positionnement stratégique quand on précise qu’il devançait alors la référence Clegs des Champs, de nouveau sur sa route vendredi. Le trotteur aux 26 victoires est aussi le tenant du titre et devra prendre sa revanche sur son rival pour le garder. Edition Gema, Chalimar de Guez et Etoile de Bruyère finissaient derrière eux dans cet ordre et auront eux aussi à coeur de faire mieux vendredi.

Le tableau est complété par deux autres ténors de la spécialité : Freeman de Houelle (vainqueur de Gr.I - Prix de l’Ile-de-France) et Carly (22 victoires et 764 010€).

Voir les partants

©DR - Pauline Beluze avec le chiffre 50 sur les tapis de selle

Décidément Pauline Beluze aime bien faire dans le spectaculaire. Déjà titulaire d'un joli doublé en avril à Toulouse, elle fait aussi bien ce dimanche à Eauze signant alors ses 49ème et 50ème victoires. Un coup de deux qui lui permet de passer dans les rangs professionnels.

La première a de surcroit eu pour théâtre l'étape du Trophée des Apprentis Krafft, au sulky, avant de gagner au trot monté. Bref une journée pleine de panache pour la jeune femme de 27 ans qui avait suivi son cursus scolaire à l'Afasec de Grosbois. Elle travaille aujourd'hui au sein de l'écurie Duem à Beaumont-de-Lomagne et aussi avec ses parents qui ont fait le "métier des chevaux".

La plus belle victoire de Pauline a été enregistrée à Vincennes avec Élégante Jade pour le compte de Stéphane Bouisson (plus gros pourvoyeur de succès dans la carrière de Pauline : 17) même si sa jument de coeur reste sans doute Ekinoa du Patural, entraînée justement par son père Benoît Beluze, et avec qui Pauline a remporté trois courses.

©Valérie Ortega - Ecrin du Dropt vainqueur de la 4ème étape du Trophée Vert à Eauze

Le trotteur du Sud-Ouest s'est montré intraitable, profitant d'une forme exceptionnelle pour faire une entrée remarquée dans le tournoi du Trophée Vert, à un peu plus d'une centaine de kilomètres de ses bases, lui qui est entraîné dans le Lot-et-Garonne.

Récent vainqueur sous la selle à Vichy, Écrin du Dropt enchaîne donc par un succès probant dans cette étape du tournoi des courses en herbe qui lui permet de se positionner au classement général : il devient la quatrième vainqueur d'étape différent pour autant de rendez-vous. Écrin du Dropt devance deux autres chevaux très en vue, Doruck et Gaudéo.

Propriétaire, entraîneur et driver du gagnant, Christophe Feyte a expliqué sur le podium : "Les courses au monté lui ont fait du bien je pense. C'est un bon vireur, c'est là que j'ai fait la différence. On va essayer de viser l'étape de Royan à présent." Revoir la course

Dans le tournoi des apprentis, victoire de Flo Of Bazoche mené par Pauline Beluze, femme du jour puisqu'auteure d'un joli doublé qui lui permet d'atteindre le cap des 50 succès en carrière : elle devient professionnelle. Bravo à elle.

Chez les amateurs, c'est une première victoire en 2022 à l'actif de Sébastien Blondeau, driver de Diva Grange l'Abbé.

©Aprh - Diablo du Caponet réalise un début d'année exceptionnel

Prix du Gatinais - voir les partants

La course servira de support d'événement et les parieurs retrouveront au départ des compétiteurs qu'ils connaissent bien. Notamment un qui en plus d'être régulièrement au départ de courses de ce type, fait tout le temps l'arrivée ! Son nom ? Diablo de Caponet. Son début d'année 2022 est tout simplement exceptionnel : six courses, trois victoires, trois podiums, le service est complet. Protégé de Laurent Abrivard et partenaire d'Alexandre Abrivard, Diablo de Caponet représente les couleurs d'Eddy Planchenault. Face à lui, notamment, deux protégés de l'écurie Jean-Michel Baudouin : Decoloration et Epsom d'Herfraie qui tenteront tous deux de profiter des conditions de course qui ne stipulent pas de rendement de distance. Dans cette course inter-générations, les plus jeunes ont 7 ans : elles sont deux au départ et Fine Colline devrait compter également de nombreux partisans.

Prix du Perreux - voir les partants

Dans l'autre course de Groupe III de cette réunion de mercredi, le Prix du Perreux, ce sont des 5 et 6 ans européens qui seront aux prises. Vainqueur à ce niveau de compétition dans le Prix de la Mayenne (revoir la course), Goëland d'Haufor sera le plus riche au départ et est certainement l'un des plus talentueux. Plusieurs des prestations hivernales de ce hongre entraîné par Christian Bigeon ont été enthousiasmantes et la qualité de l'engagement attire forcément l'attention. Chez les 5 ans, Huwaga et Hades de Vandel ont des titres à faire valoir et Hidalgo des Noës aura pu monter en puissance après sa tentative dans le Prix des Ducs de Normandie samedi dernier à Caen.

©Aprh - David Thomain pouce levé : Jaspers Turgot renoue avec la victoire

Prix Pierre Gamare - Prix de Caen - revoir la course

Vainqueur probant à deux reprises au niveau Groupe depuis le début de l'année, Jaspers Turgot efface ses récents malheurs en remportant en force ce Groupe II pour 3 ans, venu suppléer le Saint Léger des Trotteurs, course classique qui trouvera désormais sa place au mois d'octobre (le 8) pour la deuxième grande date majeure de Caen dans l'année. Arrivé dans la spécialité Étrier en février dernier, Jaspers Turgot, pensionnaire de Franck Anne, a clairement trouvé sa voie sous la selle. Et il nous donne déjà rendez-vous à l'automne pour justement tenter de briller dans le Saint Léger des Trotteurs. Avant cela, il y aura le Prix d'Essai à Vincennes, le 26 juin. Il domine aujourd'hui Jazzy du Pré et Jocdor qui complètent le podium.

Etrier 4 Anas Qualif 2 - Prix Henri Ballière - revoir la course

Dans l'épreuve qualificative à la Finale Étrier 4 Ans - Prix du Président de la République, la lutte à été superbe entre Ici C'Est Paris, Idéale du Chêne et Ines des Rioults, aux prises tout au long de la ligne droite. Les deux pouliches ont gardé le meilleur jusqu'au poteau et ont dû attendre l'analyse de la photo-finish pour savoir qui avait gagné. Et c'est Ines des Rioults qui a passé son nez sur la ligne et qui s'offre ainsi sa première victoire de Groupe. Idem pour son cavalier Florian Desmigneux qui, après course, déclarait au micro d'Equidia : "C'est aujourd'hui ma 251ème victoire et donc la plus belle. Mais elles sont toutes belles et je garde aussi en souvenir celle dans un Quinté à Cabourg." Ines des Rioults est entraînée par Jean-François Senet. Elle est automatiquement qualifiée pour la Finale Étrier 4 Ans - Prix du Président de la République du 26 juin prochain qui pourrait ressembler à un match-retour du Prix de Vincennes : Idéale du Chêne avait alors devancé Ines des Rioults.

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut