©JLL-LeTROT / Falcao de Laurma est un des ténors de sa promotion

La promotion de 2015, les "F", vont-ils dominer les débats du trot français pendant plusieurs saisons comme l'ont fait les "B" par le passé ? Plusieurs indices laissent penser que oui. Tout d'abord la présence d'une locomotive très forte : Face Time Bourbon, vainqueur du Grand Prix d'Amérique 2020 pour sa première tentative face aux aînés, comme l'avait fait Bold Eagle en 2016. Il y a aussi les records de vitesse qui tombent : par exemples ceux du Prix René Ballière à l'attelé et l'an dernier du Prix du Président de la République (Flèche Bourbon) au monté. Et il y a enfin la constitution d'un bastion de forts lieutenants. Les Bird Parker, Billie de Montfort, Booster Winner de l'époque Bold Eagle s'appellent aujourd'hui Feliciano, Flèche du Yucca et Falcao de Laurma.

Si les deux premiers ont été vus au cours du printemps, particulièrement à leur avantage d'ailleurs, le premier ayant signé un chrono-canon dans le Prix René Ballière et la seconde gagnant une épreuve du GNT Paris-Turf, Falcao de Laurma n'a lui plus été revu depuis son brillant succès dans le Prix Ovide Moulinet le 2 février dernier à Vincennes : revoir la course. Interviewé par Equidia la semaine passée, son mentor Thierry Duvaldestin a expliqué : "Le cheval a effectué sa première année de monte, laquelle s'est bien passée. Il va faire sa rentrée jeudi 16 juillet dans le Grand Prix des Sables d'Olonne où beaucoup d'autres chevaux feront également leur rentrée. Il n'est pas mal, mais pas encore affûté. J'ai préféré le laisser tranquille durant la saison de monte."

Autre différence à l'actif de Falcao de Laurma vis-à-vis de ses adversaires : il est le seul à avoir déjà battu le "chef Face Time", dans le Prix de Tonnac-Villeneuve 2019. Un fait d'armes tout sauf anecdotique qui figure aujoud'hui très haut sur la fiche d'identité du fils d'Uniclove et Rangoon. En 2020, sa cible est clairement déterminée : rééditer l'exploit dans le Critérium des 5 Ans, une rencontre qui s'annonce donc d'ores-et-déjà magnifique, pour toutes les raisons évoquées plus haut.

Afin d'arriver au mieux sur cet objectif du 29 août, Thierry Duvaldestin a expliqué la construction du programme de son champion : "Il aura probablement trois courses avant le Critérium des 5 ans. Après les Sables d'Olonne, il se dirigera ensuite à Graignes, le 30 juillet, dans le Prix de Normandie, une épreuve pour chevaux n'ayant pas gagné 23.000 € depuis le 15 mars dernier. Enfin, il disputera le Prix Jockey à Vincennes le 15 août."

Jeudi, Falcao de Laurma pourrait notamment retrouver Feliciano aux Sables d'Olonne : tous deux figurent sur la liste des engagés qui sera afinée ce lundi à la mi-journée avant d'être définitive demain mardi en fin de matinée. Nous vous properons une analyse de la grille de départ demain.

©DR-Les trotteurs ont aussi droit de cité à Deauville : ils se produisent mardi sur la piste de Clairefontaine

LES PREMIUMS

Deux programmes auront les honneurs PREMIUM (on peut parier sur ces courses partout en France et les voir en direct sur Equidia ou www.equidia.fr). Il y a tout d'abord La Rochelle-Châtelaillon qui propose deux de ses temps forts estivaux avec le Grand Prix Dynavena (avec la présence de Valzer di Poggio en quête d'une cinquième victoire consécutive) et le Grand Prix Allianz pour de bons 5 ans. L'été est important pour cet hippodrome puisqu'il accueillera le 2 septembre le Grand National du Trot Paris-Turf. Notez enfin que c'est la réunion choisie par Jean-Michel Bazire pour être en piste mardi. En fin de journée, c'est Cabourg qui prendra le relai, comme tous les mardis de l'été, avec neuf courses entre 18h45 et 22h37. 

LES MIXTES

C'est l'un des plaisirs de l'été : flâner sur les hippodromes où les deux spécialités hippiques se côtoient : trot et galop. Ce sera le cas mardi à : Saumur (qui accueille les courses de Saint-Pierre-la-Cour), Savenay, Vittel et Le Dorat

LES 100% TROT

Ce sera en revanche tout pour les trotteurs à : 

  • Clairefontaine-Deauville pour le deuxième de ses trois réunions annuelles pour la spécialité
  • Agon-Coutainville, neuf jours après avoir accueilli le Trophée Vert
  • Beaumont-de-Lomagne avant de proposer des courses PREMIUM à quatre reprises durant l'été (c'est le moment de prendre des notes !)
  • Durtal où la très en vue Diva du Granit est engagée dans le Grand Prix du jour
  • Francheville-la-Barre pour sa première de l'année
  • Saint-Galmier qui propose les courses de la société de Julianges
  • Le Touquet avec une course comptant pour l'Open des Régions des 5 ans - Grand Nord
  • La Roche-sur-Yon qui propose le programme de la société des courses de Luçon
  • Monpazier où neuf courses sont prévues

OÙ SONT LES VEDETTES

Les fans des courses au trot ont tous leurs drivers/jockeys favoris. En se basant sur les plus titrés en activité, on pourra souligner les présences d'Eric Raffin à Chatelaillon-La Rochelle comme Jean-Michel Bazire, de Matthieu Abrivard à Durtal où Mathieu Mottier et Alexandre Abrivard seront aussi en lice. Franck Nivard a lui choisi Cabourg en fin d'après-midi (il y a réalisé un excellent début de meeting d'été) comme David Thomain, lesquels feront coup double en Normandie puisqu'ils sont attendus à Deauville-Clairefontaine plus tôt dans la journée.

 

 

 

 

©Hippodrome de la Côte d'Azur

Sa situation exceptionnelle avec vue sur la mer Méditerannée en fait un des sites hippiques les plus remarquables de la planète courses. Cagnes-sur-Mer lance ce samedi son meeting estival qui mènera ses spectateurs et professionnels jusqu'à la fin du mois d'août, le 22 exactement, date également des plus belles compétitions de l'été, placées comme des Finales par catégorie.

Les chiffres-clés du meeting azuréen 2020

  • 20 réunions (voir le calendrier)
  • 135 courses dont 2 du niveau Groupe : 1 Groupe II et 1 Groupe III

Le TOP 3 des entraîneurs à Cagnes depuis le 1er janvier 2018

  1. Yannick-Alain Briand - 84 vict.
  2. Romuald Mourice - 82 vict.
  3. Nicolas Ensch - 80 vict.

Le TOP 3 des pilotes à Cagnes-sur-Mer depuis le 1er janvier 2018

  1. Christophe Martens - 64 gagnants / voir ses prochaines drives
  2. David Bekaert - 61 gagnants / voir ses prochaines drives
  3. Nicolas Ensch - 58 gagnants / voir ses prochaines drives

Très performant sur cette piste cagnoise comme sur beaucoup d'autres et notamment dans le Sud-Est, devenu sa région d'adoption, David Bekaert tentera de profiter de l'enchaînement des réunions pour poursuivre sa bonne année 2020 qui le voit se placer dans le TOP 10 du Sulky d'Or, à neuf réalisations de la 3ème place de David Thomain. Voir le classement général.

Le Prix du Cap Estérel en lever de rideau

Les trois meilleurs pilotes de Cagnes se retrouvent d'ailleurs aux prises dès ce soir à l'occasion de la première belle course de l'été : le Prix du Cap Esterel, course A. Ils seront respectivement associés à Alcoy, Jerry Mom et Elsa de Belfonds, soit trois premières chances ! Cette course réunit douze concurrents qui seront des acteurs principaux de ce meeting estival cagnois. Voir les partants.

Le Grand Prix du Département des Alpes-Maritimes, le 22 août

L'été dernier, la course avait créé l'évenement. 1'08''6. C'est l'historique réduction chronométrique signée par Vivid Wise As à l'arrivée du Grand Prix du Département des Alpes-Maritimes (revoir la course). Il s'agit du meilleur temps jamais enregistré en France, un record qui tient toujours. Le 22 août prochain, cette compétition labellisée Groupe II pourrait de nouveau accueillir le champion italien au cours d'une soirée qui fera office de feu d'artifice final avec les différentes Coupes générationnelles. Une date à ne manquer sous aucun prétexte.

 

 

©JLL-LeTROT

Le décret autorisant les hippodromes, situés dans les zones sorties de l’état d’urgence, à accueillir à nouveau du public dans la limite de 5000 personnes au total, vient d’être publié au Journal Officiel. Cette limite de 5000 personnes présentes intègre les spectateurs, les socioprofessionnels et l’ensemble des personnels intervenant dans l’organisation de la journée de courses.

Les gestes barrières et les mesures de distanciation physique devront être respectés. Notamment, le port du masque sera OBLIGATOIRE jusqu’à nouvel ordre pour l’ensemble des personnes (organisation, socioprofessionnels et public) présentes dans l’enceinte des hippodromes, conformément au décret. Il est demandé aux personnes de se présenter à l’entrée munies de leur propre masque.

Le décret entre en vigueur à compter de ce samedi 11 juillet.

Pour plus d’informations, le décret peut être consulté : ICI

©MK-Province Courses / Par Ready Cash et Scarlet Turgot, Intrépide Turgot débute en course dimanche à Evreux 

Et c'est l'hippodrome vendéen qui va assurer le lever de rideau samedi à l'occasion du Prix La Rochejacquelein. Dix pouliches et poulains ont vu leur engagement être validé par leur entraîneur : ils s'élanceront en début de soirée pour un parcours de 2150m.

Qui pour succéder à Holzarte Védaquais et Gatsby Perrine ? Peut-être encore un représentant de Philippe Allaire qui a déclaré partant Il Conto, lequel sera associé à Jérôme Ruaults, aussi driver tenant du titre. Ce fils de Bird Parker s'est qualifié le 10 juin dernier à Caen en 1'19''1.

Le meilleur chrono lors de cette étape indispensable avant de passer à la case-courses a été signé par Ines Fligny, une protégée de Charley Heslouin : elle avait réalisé 1'18''2 à Caen, le 19 mai, soit très tôt dans la saison. La moitié des participants se sont qualifiés à Caen, les cinq autres ont passé leur examen à Meslay-du-Maine (Ines de Subligny, Ipsos Vivancière et Isola Farnèse) et à Bordeaux (Ilea d'Iraty et Ispahan Delo). Voir les partants.

La course vendéenne se disputera sur le sable quand celle d'Evreux le lendemain est elle prévue sur l'herbe. Ils sont douze en lice et on retrouve cette fois des jeunes recrues qualifiées également à Amiens, au Croisé-Laroche et à Grosbois pour Isonzo, présenté par Jérémy Van Eeckhaute. L'attraction de la course s'appelle Intrépide Turgot (qualifié en 1'17''7 à Caen) : il est le fils de deux grandes stars des courses de trot récentes, Ready Cash et Scarlet Turgot. À eux deux, ça fait deux Grand Prix d'Amérique et un Prix de Cornulier ! Rien que cela ! Voir les partants.

Les rendez-vous avec les courses de 2 ans au mois de juillet

  • Les Sables d'Olonne - samedi 11 juillet
  • Evreux - dimanche 12 juillet
  • Bréhal - lundi 20 juillet
  • Enghien - dimanche 26 juillet
  • Enghien & Les Sables d'Olonne - mercredi 29 juillet
Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut