Actualités
19/02/2018
Course
Meeting d'Hiver
Folelli, première de la classe

En remportant le Prix Comte Pierre de Montesson – Critérium des Jeunes, Folelli met à l’honneur la famille Prat (éleveur-entraîneur-propriétaire), Alexandre Abrivard en qualité de driver et Timoko son géniteur.

Folelli, première de la classe

©Aprh - Folelli, lauréate du Critérium des Jeunes 2018

Aux origines

Folelli est issue de la troisième génération de Timoko qui signe ici sa première victoire de Groupe 1 en qualité d’étalon. Sa mère Andréa d’Ecajeul fut une prometteuse compétitrice avant de se blesser sérieusement et d’être dirigée vers sa seconde carrière, celle de poulinière. Et donna, dès son premier produit (!), une lauréate classique en Folelli. Remarquable.

Depuis ses débuts

Folelli a débuté sa carrière très tôt, étant en lice dès le mois d’août de ses 2 ans. Vainqueur de sa première course à La Capelle, elle participe à la première course réservée à la promotion de 2015 à Vincennes, le Prix des Cyclamens, remporté d’ailleurs par Fend la Bise, sa dauphine dimanche dans le classique. Lauréate ensuite à Enghien, elle est réservée pour le meeting d’hiver au cours duquel elle réalise finalement un parcours superbe d’autant qu’il est finalement couronné par un succès au plus haut niveau : quatre courses, deux victoires et deux deuxièmes places avant le Critérium des Jeunes. Folelli a en effet suivi la voie toute tracée pour les meilleures pouliches en participant aux Prix Une de Mai, Gélinotte et Roquépine. Folelli est la 8ème femelle à remporter le Critérium des Jeunes depuis 2000, la première depuis Billie de Montfort en 2014.

Autour d'elle

Folelli a appris son métier de compétitrice sur le centre d’entraînement de Grosbois, là où est installé son entraîneur Frédéric Prat. Celui-ci inscrit pour la première fois son nom au palmarès d’un Critérium, pour la seconde fois au niveau Groupe 1, lui qui a sellé Black d’Avril, victorieux dans le Prix de l’Etoile 2014. Aux côtés de son fils Alexis, il a construit le début de carrière de Folelli qui défend les couleurs de son autre fils Flavien, crack-jockey de galop aux Etats-Unis. Et pour boucler la boucle, la pouliche était drivée par l’ami d’enfance de Flavien Prat, Alexandre Abrivard, vainqueur ici de son premier Groupe 1 au trot attelé, lui qui compte déjà huit victoires à ce niveau au monté et un Etrier d’Or 2017.

Pour revoir le Critérium des Jeunes 2018

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut