Actualités
25/03/2018 à 05:00
Course
Meeting de Printemps
Prix du Bois de Vincennes : Valko Jenilat en costaud

Le rouleau compresseur entraîné par Sébastien Guarato remporte le neuvième Groupe de sa carrière en résistant jusqu’au poteau aux attaques de Viking Blue. Sans démériter, Traders termine troisième devant Carat Williams qui laisse des regrets.

Prix du Bois de Vincennes : Valko Jenilat en costaud

Sept ans après son sacre avec Rapide Lebel, le tandem Eric Raffin / Sébastien Guarato frappe à nouveau dans le Prix du Bois de Vincennes avec Valko Jenilat © ScoopDyga

C’était sportivement parlant, outre les Prix Louis Forcinal et Robert Auvray, la plus belle course de la réunion, tant le casting de ce Groupe III était alléchant. Et la course a tenu toutes ses promesses, avec un final spectaculaire. Vite en jambe côté corde, Ave Avis part tambour battant imité par Valko Jenilat, Viking Blue et Traders en pleine piste. A la sortie du premier virage, le pensionnaire de Philippe Allaire est en pole position pisté par Valko Jenilat. Rapproché en tête du wagon de la deuxième épaisseur dans le bas de la descente, Viking Blue relaie Traders en tête tandis que Carat Williams, piégé en deuxième épaisseur, est repris par David Thomain qui opte pour la corde avant d’aborder la montée. Au sulky de Viking Blue, Alexandre Abrivard hausse sensiblement le rythme, emmenant Traders et Valko Jenilat. Coup de théâtre à mi-montée avec la faute de Carat Williams qui perd un terrain précieux tandis qu’Eric Raffin, ne souhaitant pas se faire enfermer, décale Valko Jenilat qui s'empare des commandes. La course s’emballe et les duellistes Valko Jenilat et Viking Blue s’expliquent dans la phase finale, avec Traders qui tente vainement d’arbitrer les débats.

Mais tel un lion, le fils de Kepler (troisième de la précédente édition du Prix du Bois de Vincennes) repousse les attaques du protégé de Yannick-Alain Briand. Il décroche la 19ème victoire de sa carrière dans l’excellente réduction kilométrique de 1’12’’4, à la satisfaction de son entraîneur. « Il ne faut quand même pas oublier qu’il a terminé deuxième derrière Bold Eagle dans le Prix René Ballière, rappelle Sébastien Guarato au micro d’Equidia. Avec Aubrion du Gers, "Valko" fait partie des meilleurs chevaux d’âge du moment et quand il est bien, c'est un sacré cheval. » Derrière Viking Blue et Traders, Carat Williams termine en trombe pour venir arracher la quatrième place aux dépens d’Ave Avis.

Visionnez le Prix du Bois de Vincennes ici     

Partagez

FIL INFO

Aller en haut