Actualités
08/07/2018 à 16:58
Course
En région
Bold Eagle, sans forcer son talent

Il n’y a pas eu de suspense, ce dimanche, sur l’hippodrome de La Capelle tant la domination de Bold Eagle a été totale du départ à l’arrivée, dans la 2e étape du TGV. Du coup, sans avoir à forcer son talent, le champion s’est contenté de s’imposer en 1’10’’8.

Bold Eagle, sans forcer son talent

Bold Eagle, à la corde, s'est contenté d'une seule accélération dans la ligne droite pour prendre une longueur d'avance, puis "assurer"... @JLLamaère

Le record de la piste détenu par Up And Quick (1’10’’2 l’an passé) n’est donc pas tombé, les adversaires de Bold Eagle n’ayant pas voulu tenter l’impossible, y compris Un Mec d’Héripré parti pourtant plus vite avec son numéro 7 que le grandissime favori (qui avait le 5). Tout juste parvenu à prendre la tête et la corde avec son partenaire, Franck Ouvrie laisse en effet passer l’autre Franck (Nivard), ne cherchant pas à le contrer. Sans avoir à faire le moindre effort et à sprinter, Bold Eagle s’empare en conséquence de la direction des opérations. Voilà la course bloquée, Un Mec d’Héripré étant dans le dos du cheval aux 19 Groupe I, lui-même suivi à la corde d’Ave Avis, alors que dans le wagon de deuxième épaisseur, Billie de Montfort veille à ne pas perdre trop de terrain, suivie par Up And Quick. Dans le dernier tournant, Vaillant Cash essaie bien de venir en 3e épaisseur, mais va vite rendre les armes.
A l’entrée de la ligne droite, Bold Eagle et Franck Nivard commencent à allonger le tir, la position de son driver au sulky ayant de quoi casser le moral de ses adversaires. Le pilote « tire » en effet sur les rênes et temporise, laissant Un Mec d’Héripré venir à ses côtés en donnant l’impression de le toiser. Les deux trotteurs sont bel et bien « botte à botte », mais l’impression visuelle est saisissante, le bai brun à la corde attendant seulement d’être commandé par son driver pour accélérer. Le changement de vitesse intervient à 150 mètres du poteau d’arrivée, quand Franck Nivard débouche les œillères de Bold. Le cheval bondit, prend une franche longueur d’avance et se contente ensuite de gérer la situation, pour s’en aller quérir une 41e victoire et 45 000 euros supplémentaires sur son compte en banque (voir le résultat technique). Second, Un Mec d’Héripré est à sa place, contrairement à la semaine dernière à Enghien dans le Prix de Washington, remarque valant également pour Billie de Montfort, 3e et revue à son avantage elle aussi. Up And Quick, attentiste, termine correctement à la 4e place, tout en étant moins convaincant que l’an dernier.
Dans le clan du vainqueur, entraîneur, propriétaire et driver sont tout sourire, évidemment. Ils sont du même avis : la course a été limpide (voir la vidéo), leur cheval n’a pas eu une course dure et ils se projettent sur l’avenir. Dans quatre semaines, à Mons en Belgique, ce sera un tout autre combat, Bold Eagle devant retrouver Aubrion du Gers qui, lui, s’élancera sans le moindre complexe !    

Partagez

FIL INFO

Aller en haut