Actualités
09/07/2018 à 08:01
Course
En région
Ce mardi, lancement du meeting des Sables, avec un Quinté+

Le meeting de trot de la Société des courses de la Côte d’Amour débute ce mardi 10 juillet, par une belle épreuve support des paris à la carte. Il est composé de treize réunions disputées en juillet et août, dont douze sont courues en semi-nocturne ou en nocturne, la seule diurne se déroulant lors de cette réunion d’ouverture.

Ce mardi, lancement du meeting des Sables, avec un Quinté+

Avec de bons chevaux, jeunes comme très confirmés, le meeting de trot des Sables d'Olonne est incontournable dans le Grand Ouest, chaque année. @scoopdyga

L’hippodrome de La Malbrande a été rénové en 1997, étant l’un des champs de course de référence pour les professionnels de l’Ouest, tant au trot qu’au galop. Son actuel président, Yannick Meunier, membre de la Société depuis cinquante ans avant d’en occuper la plus haute fonction, est résolument optimiste, à la veille du rendez-vous de mardi.  « Le Quinté+ nous est attribué une année sur deux, donc nos chiffres sont en dents de scie, que ce soit en terme de fréquentation ou d’enjeux. Compte tenu de la conjoncture actuelle, nous avons décidé de réduire un certain nombre d’animations coûteuses, en privilégiant la réfection de l’éclairage. Nous inaugurons également un procédé de photo-finish dénué de toute rayure que nous sommes les premiers à proposer en France. » Côté courses, Yannick Meunier se félicite de son calendrier où les 2 ans prennent une belle place. « Nous serons les premiers cette année à proposer deux épreuves pour débutants de 2 ans. J’y suis très attaché parce que la qualité de notre piste est propice aux jeunes chevaux. Et cela permet souvent de faire venir les grandes écuries, Allaire, Duvaldestin ou Guarato, et donc d’attirer un public venu en nombre pour les voir. »
Avec le Prix des Sables d’Olonne en épreuve phare (le 19 juillet) où sont engagés quelques-uns des meillleurs chevaux français , comme entre autres Bird Parker, Amiral Sacha et Carat Williams, le programme s’annonce particulièrement alléchant, l’autre épreuve phare étant le Critérium de Vitesse programmé le 11 août.
Avec sa piste de 1 243 mètres, corde à gauche, et grâce à un programme très diversifié, l’hippodrome des Sables attire évidemment les meilleurs socio-professionnels de la région, mais également les Normands comme les entraîneurs basés dans le Sud Ouest.
Chez les entraîneurs, sur les trois dernières années, la palme revient à l’entraîneur normand Philippe Moulin qui s’est ainsi imposé à 11 reprises sur 46 participations, soit un pourcentage de réussite dans les trois premiers de près de 50%. Egalement installé dans l’Orne, Sébastien Guarato est encore plus performant, affiche un pourcentage de réussite dans les « trois » de 65%, avec neuf succès à la clé. Jean-Paul Marmion, avec 8 victoires, est lui aussi un assidu de la Malbrande.
Chez les drivers/jockeys, le local Eric Raffin est prophète en son pays avec 29 succès, devant l’angevin Jean-Philippe Monclin (25) et son voisin Matthieu Abrivard (16). Ces trois pilotes de talent sont à suivre presqu’aveuglément.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut