Actualités
09/10/2018 à 08:46
Course
Le Pro du Moment
Jarmo Niskanen : une année 2018 déjà exceptionnelle

L’entraîneur d’Earl Simon, Jarmo Niskanen est installé en France depuis 20 ans, au centre d’entraînement de Grosbois. A la veille du GP de l’UET, le professionnel réalise d’ores et déjà sa meilleure saison.

Jarmo Niskanen : une année 2018 déjà exceptionnelle

Jarmo Niskanen, aux côtés de Franck Nivard, suite au succès d'Earl Simon dans sa batterie qualificative au GP de l'UET. @APRH 

Jarmo Niskanen a déjà goûté au succès dans les épreuves de Groupe I, du temps de Vasterbo Daylight, une jument de grande classe arrivée dans ses boxes, alors qu’elle était âgée de 8 ans. La jument lui avait alors permis de remporter lors de l’année 2005 le Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur à Cagnes-sur-Mer, mais encore le GP du Sud-Ouest ainsi que sous la selle, les Prix de l’Ile de France et du Calvados. Vasterbo Daylight mettait alors pour la première fois sur le devant de la scène un professionnel discret et courtois, préférant l’ombre à la lumière et qui, avant de s’installer à son compte, avait pris le soin de passer quelque temps auprès de Jean-Luc Bigeon et de Jean-Michel Bazire. Histoire de mieux connaître les modes et les spécificités d’entraînement à la Française.

En 2013, le professionnel scandinave dépasse pour la première fois le cap des 30 victoires, faisant encore mieux l’année suivante (36 victoires). Mais cette année, la barre est placée encore plus haut, avec déjà 38 succès et surtout le cap du million d’euros de gains dépassé pour la première fois, avec un effectif limité à moins de trente éléments. Earl Simon est, bien sûr, la locomotive de son écurie. Il a déjà gagné six courses cette saison, dont un Groupe II et une 4e place dans le Critérium des 4 ans. Facile lauréat de sa batterie qualificative, il sera -avec Eridan- la meilleure chance française du Grand Prix de l’UET, vendredi soir. Mais la réussite de l’écurie Niskanen s’est exprimée également cette année grâce à la très régulière Cathy A Quira (Prix de la Chaussée d’Antin), Cimarron (3 succès), Dona Nina (2), mais encore Ellygrace (4), la petite sœur de Cathy A Quira, Enchilada Face (3), Euskara (3), Fantocini (3), Flora Suédoise (2), etc. En termes de réussite dans les trois premiers, Jarmo Niskanen dépasse les 36%, pour 201 courses disputées cette année. Et sur les trois dernières semaines, l'entraîneur est à 90% avec 8 victoires et 4 places (2e,3e) pour 14 partants ! Ses fidèles propriétaires, dont l’écurie Skytten avec pour fers de lance Earl Simon et Eric Desmet, en tirent entière satisfaction, évidemment !

Partagez

FIL INFO

Aller en haut