Actualités
10/10/2018 à 09:35
Course
International
GP de l’UET : des drivers de classe mondiale

Douze drivers de premier plan sont au départ du GP de l’UET. Cinq d’entre eux ont déjà eu l’occasion de remporter ce Groupe I. Revue de ces pilotes.

GP de l’UET : des drivers de classe mondiale

De gauche à droite, Franck Nivard, Björn Goop et Orjan Kihsltröm comptent à eux trois, quatre succès dans le GP de l'UET. @JLL LeTROT

Le Finlandais Jorma Kontio, 65 ans, a décroché son premier GP de l’UET en 1992, au sulky de Jexpress Dahlia. Il a réédité en 2016 sur cette piste de Vincennes Hippodrome de Paris, associé à Readly Express dont il était à l’époque le partenaire attitré. Sur les dix dernières années, le driver a été le plus sollicité dans ce Groupe I, avec huit participations (une victoire, deux 4e places). Il est associé ce vendredi à Villiam.

Le Suédois Orjan Kihlström, 56 ans, figure lui aussi à deux reprises au palmarès de ce Groupe I, en 2003 associé à Naglo, et en 2009 avec Maharajah, le père de Who’s Who qui sera le favori des scandinaves dans cette édition 2018. Sur la dernière décennie, cet artiste de la course d’attente a pris également une 2e et une 4e place.

Autre Suédois, Björn Goop, 42 ans, a gagné ce GP de l’UET en 2003, associé à Conny Nobell. Sur la dernière décennie, il compte quatre autres participations, sans avoir terminé dans les cinq premiers. Il drive vendredi son pensionnaire, Chianti lauréat de l’une des deux batteries qualificatives de Solvalla.

Le Néerlandais Robin Bakker, 35 ans, a eu l’occasion de se mettre en vedette en 2014, au sulky de Robert Bi lors du GP de l’UET couru sur l’hippodrome de Mauquenchy. Il s’aligne ce vendredi au sulky de Broadwell, un trotteur allemand, vainqueur de l’une des batteries disputées sur le plateau de Gravelle. Robin Bakker participe à son 4e GP de l’UET.

Franck Nivard, 39 ans, a eu l’occasion de se mettre en vedette à Wolvega, avec son champion Bold Eagle, lauréat de l’édition 2015 du GP de l’UET. Ce vendredi, il en est à sa 5e participation et va driver le favori du clan français, Earl Simon.

Parmi les autres drivers en piste, Christopher Eriksson (30 ans) a pris une 4e place en 2017, et Eric Raffin (36 ans) une 2e place en 2015 au sulky de Billie de Montfort. Alexandre Abrivard (25 ans) va disputer son 2e GP de l’UET tout comme Jean-Philippe Monclin (28 ans). Enfin, côté Français, Jérôme Chavatte (41 ans) et David Thomain (30 ans) sont au départ pour la première fois de ce Groupe I.

Partagez

FIL INFO

Aller en haut