Actualités
11/10/2018
Course
International
International Trot : Up And Quick face à neuf adversaires

Ce samedi à Yonkers, se dispute la 4e édition de l’International Trot nouvelle formule, courue sur 2 011 mètres et une piste de 800 mètres de circonférence. Up And Quick est au départ face à neuf adversaires.

International Trot : Up And Quick face à neuf adversaires

Up And Quick peut tirer sa révérence à la compétition ce samedi, à Yonkers. @JLL LeTROT

Créé en 1959, l’International Trot s’est disputé jusqu’en 1988 à Roosevelt puis à Yonkers. De Jamin, lauréat de la première édition devant 49 000 spectateurs face à Lutin d’Isigny (1985), cette épreuve a souri aussi à des champions comme Une de Mai et Idéal du Gazeau, lauréat à trois reprises de 1981 à 1983. Depuis sa nouvelle mouture (2015), le français Timoko a obtenu le meilleur classement (2e) en 2016, après un parcours catastrophique le nez au vent.

Up And Quick, qui dispute peut-être la dernière sortie de sa carrière ce samedi, va tenter de réaliser un coup d’éclat et de sortir par la grande porte. Le lauréat du Prix d’Amérique 2015 a tiré un très bon numéro (le 2), est drivé par le numéro un de l’hippodrome (Jason Bartlett) et se plaît sur les pistes corde à gauche. Il affiche de surcroît une condition physique parfaite. Le pensionnaire de l’écurie Quick Star de Philippe Delon relève cependant un sacré défi car l’opposition est de tout premier ordre. A commencer par la jument américaine de 4 ans, Ariana G (3) titulaire de cinq succès cette saison, dont une fois face aux mâles le jour de l’Hambletonian, et lauréate l’an dernier de l’Hambletonian Oaks. A l’intérieur d’Up And Quick, s’élance un autre « client », le 5 ans canadien, Marion Marauder (1), lauréat de l’Hambletonian 2016 et du Kentucky Futurity, mais aussi 2e de cet International Trot l’an dernier. 

La Suède est représentée par Pastore Bob (5) et Cruzado dela Noche (6). Le premier est capable de partir très vite et a gagné la Finlandia Ajo au printemps. Le second a été préparé en vue de cette course et avait remporté en 2017 la Copenhagen Cup. Les espoirs de l’Italie porteront sur Ringostarr Treb (4), auréolé de son succès, au printemps, dans l’Elitloppet, à la fois dans sa batterie et la finale. Le portégé de  Jerry Riordan, a été gâté par le tirage au sort, au contrère de son compère, Arazi Boko, qui a tiré le 8 tout à l’extérieur de la première ligne. Le norvégien Lionel, avec le 9, le canadien Will Take Charge (7) et le danois Slide So Easy (10) feront figure de gros outsiders.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut