Actualités
10/11/2018 à 08:24
Course
Infos
Délia du Pommereux au nom de Noune

Délia du Pommereux, lauréate jeudi du Prix Marcel Laurent, met à l'honneur une poulinière exceptionnelle, Noune du Pommereux. Dans le Trot Info numéro 249, il en était question avec le succès d'Enino du Pommereux, son frère, dans le Critérium des 4 Ans.

Délia du Pommereux au nom de Noune

©APRH - Délia du Pommereux appartient à une famille exceptionnelle et a pour frère Enino du Pommereux

Délia du Pommereux et son petit frère ont même conclu 1ère et 4ème du Groupe 2 de jeudi. C'est donc l'occasion de se replonger dans le pedigree de ces deux trotteurs talentueux comme il avait été fait dans le Trot Infos du mois de mai dernier. Il y était alors écrit : 

Avant « Enino », les deux principales contributions de Noune du Pommereux au haras sont Délia du Pommereux (plus de 500 000 € de gans), récente lauréate du Groupe II Prix Henri Levesque, et Clif du Pommereux (près de 400 000 €), semi-classique et étalon. Comme leur cadet, l’un et l’autre ont pris part, en leur temps, au Critérium des 4 Ans, mais là où le puîné a gagné, eux ont été disqualifiés.

Si Délia du Pommereux est par Niky, Clif du Pommereux est né des œuvres de Love You, fils, comme chacun sait de Coktail Jet, lequel est l’auteur d’Enino du Pommereux. Le croisement est donc très proche et il a été reconduit, sachant que les jeunes produits, inédits, de Noune du Pommereux, à savoir la pouliche Fée du Pommereux, qualifiée il y a peu, et le poulain Gimy du Pommereux ont également pour père Coktail Jet. Au reste, Noune du Pommereux a le plus souvent été présentée à Coktail Jet ou à Love You, obtenant aussi, du premier, Angel du Pommereux (50 000 €) et, du second, Vénicio du Pommereux (285 000 €) et Bahia du Pommereux (15 000 €). Il est bien connu que l’on ne change pas une équipe qui gagne. C’est vrai des croisements ici répertoriés et du tandem formé par Noël Lolic et Sylvain Roger autour de tous ces chevaux.

Dans une autre édition antérieure, il avait déjà été question de cet élevage géré par Noël Lolic dont les débuts de propriétaire et éleveurs avaient été ainsi contés :

Sa première aventure dans le milieu du trot, l'ancien commerçant bayeusain l'a vécue avec Prince de Crépon. « Ce cheval de qualité a notamment gagné en fin de carrière le Prix de l'Île d'Oléron, souligne Noël Lolic, monté par son entraîneur, Michel Lenoir. » Deux mois plus tôt, il avait acheté Tulipe du Braud aux Ventes de Yearlings Sélectionnés à Deauville. « J'aime bien l'ambiance de ces vacations, et puis, selon moi, ce n'est pas dans un réclamer que l'on peut trouver un très bon cheval », indique-t-il. Sous la férule de Denis Warin, la pouliche s'impose à trois reprises, dont une fois à Vincennes.

« Mais cette fille de Valmont s'est blessée et a dû quitter la compétition prématurément, raconte le propriétaire. Aussi, j'ai essayé de la vendre mais je n'ai pas trouvé preneur. Alors que je n'avais pas vocation à être éleveur, je le suis devenu par accident (sic). Avec le temps, je n'ai pas eu à le regretter. Sa première fille, Dolly, issue de Podosis, a bien tracé. D'entrée, elle m'a donné l'excellent Jim du Pommereux (N.D.L.R. un fils de… Prince de Crépon), puis Noune du Pommereux, laquelle, après avoir effectué une belle carrière, s'avère une remarquable poulinière (...)

Le dernier NUMÉRO DE TROT INFOS est disponible pour les abonnés, en vente sur la boutique internet et à Vincennes.

 

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut