Actualités
04/12/2018
Course
Le Cheval du Moment
Dark Night Love : une histoire d’amitié

Jean-Michel Bazire et la famille Moureaux sont liés d’amitié depuis de nombreuses années. Leur association autour des trotteurs, initiée avec Jirella, se poursuit aujourd’hui avant Dark Night Love au plus haut niveau.

Dark Night Love : une histoire d’amitié

©ScoopDyga - Dark Night Love lauréate du Prix Doynel de Saint-Quentin

Cette jument de 5 ans a créé une petite surprise en remportant, samedi, le Prix Doynel de Saint-Quentin (Groupe II), pour sa première tentative à ce niveau, ce qui lui ouvre les plus belles perspectives. En effet, Dark Night Love disputait seulement à cette occasion la 20e course de sa carrière, ayant été ménagée à la méthode « Bazire », comme l’aime si bien le faire son maître-entraîneur : six courses à 3 ans ; six courses à 4 ans et huit cette saison, pour 10 victoires !

S’ils ont une dizaine d’années de différence, Jean-Mchel Bazire et Sébastien Moureaux sont amis depuis longtemps. Journaliste hippique au journal Week-End pendant plusieurs années, le second s’y était mis en évidence par la qualité de ses pronostics au trot et son œil avisé. Ces mêmes compétences, il les a développées et mises à profit pour devenir un propriétaire à la réussite enviée et enviable. Sous sa casaque, il compte déjà 184 succès à ce jour !

Après Mickaël de Vonnas, Prince du Verger, Quartz Duophi, Secret de Chenu, ou bien Varade d’Hermine, ayant tous fait une très belle carrière, Dark Night Love représente cependant une nouvelle étape. En effet, Sébastien Moureaux en est l’éleveur : il avait acquis sa mère, Quérida de Vonnas auprès de la famille Lamberet, naisseurs dans le Centre-Est.

N’ayant pas été qualifiée, cette fille de Coktail Jet n’a pas brillé avec ses deux produits. Mais la persévérance a porté ses fruits, en croisement avec Royal Lover, conservé par Michel Moureaux (le père de Sébastien) après sa carrière de courses réalisée sous la coupe de… Jean-Michel Bazire. Ce fils de Ganymède, lauréat de Groupe II à 4 ans et 4e du Critérium des 5 ans, aujourd’hui stationné en Mayenne au haras du Haut Chatelier, a en effet donné dès sa première saison de monte, la bonne Carla Love 1’13, près de 200 000 euros de gains, et dès sa seconde année, sa propre sœur de Dark Night Love. Le croisement marche donc très bien !

Il reste maintenant à Dark Night Love de confirmer ce coup de maître. La jument sera-t-elle au départ du Prix Ténor de Baune qui offre à son vainqueur un ticket pour le GP d’Amérique, ce qui serait dans la logique des choses ? En attendant, ce qui n’est pris n’est plus à prendre et Dark Night Love a fait, dimanche, le bonheur des deux amis.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut