Actualités
19/01/2019
Evenement
Grand Prix d'Amérique
Bélina Josselyn et Jean-Michel Bazire : 60% de réussite

Deuxième et quatrième du Grand Prix d’Amérique 2017 et 2018, la jument de 8 ans Bélina Josselyn vient de marquer les esprits, dimanche dans le Grand Prix de Belgique, même si elle a perdu le bénéfice de son succès sur le tapis vert.

Bélina Josselyn et Jean-Michel Bazire : 60% de réussite

©JLL/LeTROT - Belina Josselyn, un jeu de jambes exceptionnel, des stats remarquables

Jean-Michel Bazire rêve de remporter un nouveau Prix d’Amérique sous son entraînement, après celui gagné par Késaco Phédo en 2004. Le driver aux 20 Sulkys d'Or et tête de liste chez les entraîneurs les deux années passées, présente cette année une trio composé de Bélina Josselyn, Davidson du Pont et Looking Superb, ce dernier est arrivé dans ses boxes à l’automne avant de gagner le Prix Ténor de Baune.

Sa jument, âgée de 8 ans et appartenant à la fameuse génération des « B » (Bold Eagle, Bird Parker, Briac Dark entre autres) est évidemment la plus confirmée des trois. Jean-Michel Bazire l’a récupérée sous sa coupe au début de son année de 4 ans, son éducation ayant été confiée aux bons soins d’Hédi Le Bec, familier de la famille Bernard dont il a été longtemps l’entraîneur particulier.

« JMB » a très vite compris qu’il détenait dans cette fille de Love You une jument de classe peu précoce mais promise au plus bel avenir, à condition de lui faire franchir les échelons progressivement. Lors de son année de 4 ans, Bélina remporte son premier Groupe III au printemps puis ses deux premiers Groupe II lors du second semestre. L’ascension vers les sommets commence.

A 5 ans, l’alezane gagne cinq courses de Groupe II supplémentaires, tout en se montrant encore délicate au départ, ce qui lui vaut d’être parfois disqualifiée. Elle apprend aussi à croiser le fer avec Bold Eagle qui la devance dans le Critérium des 5 ans et en fera de même, cinq mois plus tard, dans le GP d’Amérique 2017.

Un an plus tard, après sa 4ème place dans le GP d’Amérique, Bélina Josselyn tient sa revanche sur Bold Eagle, en remportant le Grand Prix de France. Entre les deux champions, les écarts se sont en effet resserrés, voire inversés selon les circonstances de courses.

Sur 62 courses disputées, Bélina Josselyn a été ainsi associée à 45 reprises à son mentor, pour 17 victoires, six 2èmes places et quatre 3èmes places, soit un pourcentage de réussite de 60% dans les trois premiers. Quand on ferme cette étude aux seules tentatives pieds nus (déferrée des qautre pieds) cela donne pour 35 sorties : 17 victoires et 7 places sur le podium soit un coefficient de 48% à la gagne et de 68% dans les 3 premiers.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut