Actualités
20/01/2019
Evenement
Grand Prix d'Amérique
Ce qu'ils ont en eux d'Amérique : Bold Eagle et Readly Express

Dans notre série dédiée au Grand Prix d'Amérique, nous allons voir ce qui lie les prétendants à la plus grande course du calendrier via leur pedigree. Qui sont les aïeux des champions d'aujourd'hui ayant eux-même marqué l'histoire du Grand Prix d'Amérique? Épisode spécial avec deux frères adversaires : Bold Eagle et Readly Express.

Ce qu'ils ont en eux d'Amérique : Bold Eagle et Readly Express

©Aprh - Readly Express et Bold Eagle, les deux fils de Ready Cash ont le Grand Prix d'Amérique en eux.

Ils pèsent à eux deux trois victoires dans le Grand Prix d’Amérique. Et ce n’est peut-être pas fini. Quelle que soit l’issue de l’édition 2019 du championnat du monde des trotteurs dimanche prochain, ces deux cracks auront marqué de leur empreinte le Grand Prix d’Amérique. Bientôt, leurs fils et filles tenteront d’en faire autant. Car ils sont déjà devenus étalons et Bold Eagle a même déjà enregistré une victoire semi-classique par le truchement de Green Grass, lauréate la semaine dernière du Prix Gélinotte. Ils auront ainsi le grand défi de marcher dans les pas de leur exceptionnel géniteur Ready Cash. Le « champion made in Philippe Allaire » a remporté deux Grands Prix d’Amérique en 2011 et 2012 avant de finir 2ème en 2013. Le Grand Prix d’Amérique, Bold Eagle et Readly Express, les deux frères adversaires, l’ont donc en eux. 

En France Ready Cash est tête de liste depuis 2016 et détrônait alors Love You qui n’est autre que le père de mère de Bold Eagle. En Suède, pays de naissance de Readly Express, l’étalon français est également devenu tête de liste en 2016, ce qui constitue un exploit pour le jeune reproducteur qu’il était alors et sans performance scandinave. Depuis, il n’a plus quitté une place sur le podium (devancé ces dernières saisons par l’américain Muscle Hill). 

Pour revenir au Grand Prix d’Amérique, Ready Cash est devenu le premier étalon à enregistrer trois victoires consécutives avec deux produits différents. Sur le papier comme sur la piste, Readly Express et Bold Eagle sont d’ailleurs difficiles à séparer. Ils ont en effet très souvent fini très près l’un de l’autre quand ils ont été adversaires. Lors de leur première rencontre, dans le Prix de Belgique 2018, Readly Express finissait 3ème dans le sillage de Bold Eagle 2ème. Dans le dernier Grand Prix d’Amérique, ils concluaient 1er (Readly Express) et 2ème. Enfin, il y a moins d’un mois, ils prenaient les deux premières places du Grand Prix du Bourgogne (Bold Eagle vainqueur). Ils sont même co-détenteurs du record du Grand Prix d’Amérique : 1’11’’2. Décidément, beaucoup de choses lient ces deux champions.

Concernant les traces de Grand Prix d’Amérique dans les pedigrees, notons que du côté maternel de Bold Eagle, figure le nom phare de Coktail Jet, vainqueur du Prix d’Amérique en 1996 avec Jean-Etienne Dubois. Celui-ci est d’ailleurs aussi éleveur, co-propriétaire et premier entraîneur de Bold Eagle. Coktail Jet est devenu dans l’élevage français (et européen) un étalon majeur à qui on doit un vainqueur de Prix d’Amérique via son fils Love You : Royal Dream (Grand Prix d’Amérique 2013).

Dans la très américaine lignée maternelle de Readly Express, point de trace de vainqueur ou participant au Prix d’Amérique mais une référence qui nous ramène à un grand moment de l’histoire du trot : l’arrière-grand-père du champion suédois est Sugarcane Hanover, celui-là même qui avait remporté à la surprise le March Of Dimes 1988 en devançant l’Américain Mack Lobell mais surtout la légende des légendes du Grand Prix d’Amérique, Ourasi.

Dimanche prochain Bold Eagle et Readly Express ont un nouveau rendez-vous avec leur histoire qui s’écrit en parallèle avec la grande Histoire du trot.

 

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut