Actualités
10/02/2019
Course
Meeting d'Hiver
Le fabuleux destin d'Evangelina Blue

Pour sa première participation à une course de Groupe I Evangelina Blue frappe fort en remportant le Prix des Centaures. Et dire qu'il y a un an, elle n'avait pas encore été vue sur un hippodrome !

Le fabuleux destin d'Evangelina Blue

©APRH - La grande Evangelina Blue remporte son premier Gr.I dans le Prix des Centaures pour sa première participation : Mathieu Mottier et Jean-Philippe Mary sont fiers de leur jument

Elle n'avait pas non plus encore passé son test de qualification. C'est le 15 février 2018 qu'elle gagna son passeport pour les courses et c'est seulement trois mois plus tard qu'elle débutait en compétition. Aujourd'hui Evangelina Blue est lauréate de Groupe I ! La patience a été de mise pour Jean-Philippe Mary, mentor de cette fille de Speedy Blue (vainqueur en son temps du Critérium des 4 ans) et Happy Blue : le modèle imposant de sa jument (elle toise un peu plus d'1m70) et les capacités affichées par Evangelina Blue l'ont convaincu de laisser le temps au temps. Et les événements lui donnent aujourd'hui largement raison. Après avoir gagné son premier Groupe, puis remporté son premier semi-classique Evangelina Blue gagne son Groupe I et ce dès sa première participation à ce niveau de compétition. 

Bien partie à l'échelon des 2200m alors que les 4 ans du premier poteau n'ont pas totalement profité de leur avantage initial de 25m, Evangelina Blue est au coeur du petit peloton quand le triple lauréat de Gr.I Fado du Chêne fait une faute qui anihile son départ. Il reviendra dans la course et a même encore l'avantage quand la lauréate vient dicter sa loi à la sortie du dernier virage. Elle signe la réduction kilométrique d'1'11''5, son nouveau record personnel et suscite la plus grande admiration de son propriétaire-entraîneur Jean-Philippe Mary qui a déclaré sur Equidia : "C’est une crack. Elle est grande par la taille et par la classe. Il y avait un grand cheval face à nous, Fado du Chêne qui n’a surement pas été favorisé par les faux-départs, mais ce chrono par cette météo-là, c’est phénoménal."

Revoir la course

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut