Actualités
15/03/2019
Course
En région
Aubrion du Gers lance sa saison par une victoire

Le Prix de Cauvicourt accueille souvent en son sein des champions prêts à lancer leur printemps. C'était encore le cas cette année avec la présence du tenant du titre Aubrion du Gers.

Aubrion du Gers lance sa saison par une victoire

©Scoopdyga - Aubrion du Gers garde son titre dans le Prix de Cauvicourt à Caen

Et le champion de Jean-Michel Bazire a su garder sa couronne avec style. Il remplit ainsi sa mission de grandissime favori, la France turfiste l'ayant installé à la cote rarissime de 2 pour 10. Peut-être ont ils un peu vibré tant le fils de Memphis du Rib est apparu tel un poulain fougueux derrière les ailes de l'autostart ? Mais tout est rentré très vite dans l'ordre et lancé pleine vitesse (58,5km/h au compteur du starter), Aubrion du Gers a vite pris une option pour la pole-position, un instant possession de Dreammoko puis de Charly du Noyer avant qu'il ne revienne prendre la tête. Contrôlant les opérations, Aubrion du Gers n'est dès lors plus inquiété d'autant que Charly du Noyer se montre fautif dans son dos à 100m du poteau. Mais Aubrion du Gers l'aurait emporté et il devance un vaillant Blues des Landiers, le bon finisseur Clif du PommereuxDreammoko et Alamo du Goutier. 

Le chrono affiché cette année (1'13''2) par Aubrion du Gers est moins rapide que l'an dernier (la course a été tactique dès qu'il a pris la tête) mais l'impression est "meilleure" a affirmé Jean-Michel Bazire au micro d'Equidia. Pour un de ses co-propriétaires, Jean-Pascal Bragato, la belle aventure continue : "C'est un peu de tension mais surtout beaucoup de plaisir" a-t-il résumé.

Quant à la suite du programme, Jean-Michel Bazire s'est déclaré plutôt dans l'expectative : il ira sur le Critérium de Vitesse de Basse-Normandie à Argentan le 27 avril prochain mais à déterminer s'il courra d'ici-là. Quant à l'Elitloppet, le 26 mai prochain, cela reste comme le grand objectif du premier semestre pour Aubrion du Gers.

Revoir la course.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut