Actualités
15/05/2019
Course
En région
Le doublé pour Paul Ploquin dans le Saint-Léger grâce à Gala Tejy

Le Saint-Léger des Trotteurs 2019 revient à Gala Tejy, monté par un Paul Ploquin qui n'était autre que le tenant du titre.

Le doublé pour Paul Ploquin dans le Saint-Léger grâce à Gala Tejy

©Scoopdyga - Paul Ploquin demande tel un jockey de plat un dernier effort à Gala Tejy sur le poteau : c'est gagné !

L'édition 2018 du Saint-Léger des Trotteurs avait proposé un spectacle de très haut niveau avec la course poursuite entre Fado du Chêne (Paul Ploquin) et le représentant de Philippe Allaire Feeling Cash. La course 2019 ressemble à s'y méprendre à celle de l'an passé : le favori Gala Tejy, associé donc lui aussi à Paul Ploquin, se montre fautif dans les premiers mètres exactement comme Fado du Chêne. Devant, évidemment, on ne l'attend pas et ce sont les deux trotteurs présentés par Philippe Allaire qui prennent le large. Entre le duo Guerilla de Simm-Gospel Pat et Gala Tejy, il y a bien une cinquantaine de mètres de distance au moment d'aborder la longue ligne d'en face. Mais Paul Ploquin y croit et demande un effort progressif au fils d'Atlas de Joudes. Mètre après mètre, il refait son retard et peut même se lancer dans un dernier effort à 100 mètres du poteau. En confiance l'un avec l'autre, le cheval et son cavalier font, de concert, le maximum et viennent chercher sur le poteau Gospel Pat qu'on croyait parti pour la gloire du Groupe I. Le débutant sous la selle Garibaldi s'octroie à quelques longueurs des deux premiers la 3ème place.

Gala Tejy est entraîné par Christophe Chalon qui n'est autre que son propriétaire et son éleveur avec son épouse Valérie. Il a commenté ce succès, ému et très heureux de la performance de son jeune champion, au micro d'Equidia : "J'ai élevé Joe l'Amoroso (NDLR : son premier champion), et les "J" naissent cette année alors imaginez, la boucle est bouclée, c'est formidable !"

On se rappellera aussi de son premier succès de Groupe I, il y a dix-sept ans dans ce même Saint-Léger des Trotteurs avec Lola Jenilou qui représentait l'élevage de Gilles Baudron, récemment disparu et pour lequel on aura aussi une pensée.

Le record d'1'13''4 n'a pas été approché, Gala Tejy (et Gospel Pat) affichant 1'14'' en réduction kilométrique.

Revoir la course.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut