Actualités
11/06/2019
Course
Nouveau Pro
Emeline Desmigneux boucle une première boucle

Le Prix Jean-Paul Fairand, Groupe III, est une course qui compte beaucoup dans les rangs des apprentis. La femme-jockey très en vue depuis plusieurs mois Emeline Desmigneux s'est offert comme un tour d'honneur avec Carly.

Emeline Desmigneux boucle une première boucle

©Scoopdyga - Emeline Desmigneux, femme-jockey en plein boum

C'était en effet sa dernière course dans le rang des apprentis puisque l'étoile montante de la discipline du trot monté était parvenue au cours du long week-end à enchaîner les succès, atteignant le cap des 50 victoires synonyme de passage chez les professionnels et avant même d'enchaîner avec un autre succès ce lundi au Neubourg. Il faut dire que rien n'arrête cette jeune femme de 22 ans qui a débuté dans le galop avant de revenir au trot, la spécialité familiale dans laquelle son père Patrick fut jockey avant de devenir entraîneur aux côté de son épouse Christelle, qui ellle aussi connaît les chevaux et les courses depuis son enfance. Et puis il y a aussi Florian dans le clan Desmigneux, le frère d'Emeline qui avait été sacré meilleur apprenti monté au niveau national en 2015. Emeline Desmigneux a elle été sacrée meilleure apprentie du dernier meeting d'hiver, approchant même les meilleurs professionnels. Elle surfe sur la vague du succès et occupe aujourd'hui la 3ème place du classement national de l'Etrier d'Or, derrière Alexandre Abrivard et Eric Raffin, et devant Paul Ploquin. Excusez du peu. 

Ce mardi soir, elle remporte donc la 52ème victoire de sa carrière, la dernière dans le rang des apprentis cette monte ayant été validée avant ses succès de dimanche et lundi. Un succès qui compte tout spécialement donc, d'autant qu'il est acquis au niveaux Groupe III et associé à un cheval qui compte beaucoup pour elle : Carly. Ensemble, ces deux-là sont tout simplement invaincus : six courses, six victoires ! Si bien que Michel Nadji, propriétaire de ce trotteur en plein boum, a déclaré vouloir maintenir cette association, quand bien même le statut et donc les conditions de poids changeront à présent pour Emeline Desmigneux. Il a déclaré au micro d'Equidia : "On va demander à Thierry Duvaldestin de laisser Emeline Desmigneux continuer de monter le cheval en professionnels car elle le mérite."

Que d'émotions pour la lauréate ! À l'annonce de cette information, la jeune femme avait du mal à retenir les trémolos dans sa voix : "C'est un cheval extraordinaire. Il s'est fait tamponner en partant et du coup, il n'était pas trop sûr au début. J'ai forcé ensuite, et comme je venais de loin, ils m'ont contré. Néanmoins quand j'ai débouché les oreilles, il a repris un départ."

Si on parle de 52ème succès ce soir pour Emeline Desmigneux, il s'agit en fait de sa 53ème réalisation quand on additionne la victoire acquise dans le rang des amateurs : "Je travaillais alors au galop, en plat chez Monsieur Fabre, et je courais en amateur au trot. J'avais gagné pour mon père et j'aimerais pouvoir regagner un jour pour lui car ce n'est plus arrivé depuis." Voici un bel objectif pour cette nouvelle vie professionnelle qui se profile à l'horizon.

Revoir la course.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut