Actualités
14/06/2019
Trotteur francais
Infos
Nouvelles dispositions au code des courses

Plusieurs nouvelles dispositions au code des courses ont été validées récemment et recensées dans le dernier Bulletin Officiel.

Nouvelles dispositions au code des courses

©JLL-LeTROT

Le Comité de la Société d’Encouragement à l’élevage du Cheval Français, conformément aux dispositions de l’article premier des Statuts, a apporté les modifications suivantes au Code des courses au Trot et aux Conditions Générales des programmes, dans sa séance du 14 mai 2019, complétées le 7 juin 2019. Vous pouvez retrouver l'intégralité du Bulletin Officiel en cliquant sur ce lien ainsi que la rubrique dédiée aux informations officielles LeTROT en vous rendant sur cette page.

Soulignons ici deux points importants pour les fans des courses au Trot : les nouvelles mesures concernant l'interdiction de certains équipements visant à poursuvire le travail sur le bien-être animalsur lequel une commission travaille activement et trois nouveautés impactant le déroulement des courses.

Concernant le premier point, voici la liste des équipements désormais interdits à partir du 1er juillet 2019 :

  • mors Pessoa
  • mors de bride non articulé
  • mors Lhote
  • mors Saumur ou mors "à pompe"
  • piquants de rênes à pointes métalliques et/ou plastiques
  • tout type de piquants sur une barre de tête
  • tout type de piquants à enrouler
  • brosse de bouche à pointes
  • rondelle de mors à picots
  • toute chaîne métallique, non recouverte, en contact direct avec le chanfrein
  • anti-encapuchonneur en bois muni d'ergots

Concernant le code des courses, trois points principaux (applicables à partir du 1er juillet) impactant notamment les turfistes dans leur approche des courses sont à retenir :

  • dans les courses avec départ à l'autostart, en cas de non-partant, les drivers devront garder leur place et leur rang respectif ; concrètement, il ne sera plus autorisé de passer de la place 6 à la place 5 même si le num.5 est forfait.
  • les courses supports d'événements verront leur nombre maximum de partants à 16 ; c'est la conséquence d'études sur les enjeux en fonction du nombre de participants dans le cadre de la recherche d'optmisation. Les épreuves de Groupe I et de Groupe II ne sont toutefois pas concernées par cette exception. Le nombre maximum de concurrents demeure limité à 18 pour ces tournois, c'est donc le cas du Grand Prix d'Amérique.
  • deux (ou plus avec un maximum de 4 par course) chevaux appartenant à un même propriétaire ne feront désormais plus "écurie gagnante" au pari mutuel.

 

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut