Actualités
17/06/2019
Evenement
GNT Paris-Turf
Le maillot jaune du GNT Paris-Turf en jeu à Reims

Le GNT Paris-Turf fait escale sur l'hippodrome de Reims ce mercredi pour sa 7ème étape. Calsaka de Guez vise le maillot jaune : pour l'obtenir, pas d'alternative, il faut gagner.

Le maillot jaune du GNT Paris-Turf en jeu à Reims

©Scoopdyga - Calaska de Guez ici parée de la couverture de vainqueur d'étape à Laval

Depuis le début du Grand National du Trot Paris-Turf 2019, on se demande qui sera la première ou le premier à signer un doublé de succès d'étapes. Dream de Lasserie avait plusieurs atouts entre les mains mais n'a pu transformer son essai en victoire à Laval, tombant sur un os nommé Calaska de Guez. La protégée de Jean-Michel Bazire a fait preuve d'une grande supériorité en terre mayennaise pour ouvrir à son tour son compteur dans le circuit. Et c'est donc elle qui fait office de première double-lauréate potentielle puisque son entraîneur a validé sa participation à l'étape rémoise de mercredi. La jument qui défend les couleurs de l'Écurie Vautors sera confiée à Eric Raffin (voir article dédié sur son début de saison) et se présente dans une configuration bien différente de celle qu'elle a connu lors de son triomphe lavallois : changement de corde (de gauche à droite), changement de positionnement sur la grille de départ (elle devra cette fois rendre 25m) et changement de driver donc. De quoi perturber Calaska de Guez ? La course et son verdict implacable nous le diront. Mais en attendant, voici quelques éléments d'analyse sur le sujet.

Calaska de Guez corde à droite

9 courses pour 6 victoires et 3 disqualifications / 66,7 % de réussite à la gagne.

Calaska de Guez déferrée des 4 pieds 

10 courses pour 6 victoires / 60% de réussite à la gagne.

Quatre autres compétiteurs devront rendre 25m dans cette 7ème étape du Grand National du Trot Paris-Turf 2019 (d'où est partie la lauréate de l'an passé, Comtesse du Chêne) et ils seront onze au premier échelon (d'où s'était élancé Bon Copain en 2017).  Franck Nivard est le tenant du titre chez les drivers et il se verra confier Canular, de retour de Suède où il avait tenté sa chance lors du week-end de l'Elitloppet. 3ème auparavant de l'étape de Beaumont-de-Lomagne, Canular a lui aussi une bonne opération à réaliser au classement général en cas de bon résultat et bien sûr en particulier en cas de succès.

Voir les partants.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut