Actualités
18/06/2019
Institution
Infos
Les femmes au palmarès des plus belles courses au Trot

Les femmes au sommet de leur sport sont à l'honneur depuis vendredi dernier avec la Coupe du Monde féminine de football qui se déroule dans notre pays. L'occasion pour nous de rappeler comment la gent féminine a su également se faire sa place dans les courses au trot. Second volet avec les femmes ayant brillé au plus haut niveau de compétition.

Les femmes au palmarès des plus belles courses au Trot

©JLL-LeTROT / Camille Levesque est la dernière femme en date à avoir remporté une course de Groupe I

Lors de notre premier volet consacré à cette actualité des femmes dans les courses au trot, nous avions bien sûr déjà fait référence à la victoire historique d’Helen Johansson dans le Prix d’Amérique au sulky d’Ina Scot. La Suédoise n’eut pas à en rajouter pour que son succès dépasse très largement le contexte du résultat de la plus grande course au trot de notre programme français. Plus rien ne serait dès lors comme avant. Jamais avant elle, une femme n’avait gagné une compétition du plus haut niveau au trot. Et cela commença donc par la plus prestigieuse de toutes…

Quelques années plus tard, Nathalie Henry allait quant à elle devenir "Madame la Présidente" en menant au succès Migraine dans le Prix du Président de la République 2004 au trot monté. Trois ans plus tard, elle s’offrait même un second suffrage favorable en gagnant en selle sur Paddy du Buisson. Elle est aujourd’hui la plus titrée des femmes avec un total de six victoires de Groupe I. Après pratiquement trois ans sans course, Nathalie Henry vient de faire son retour sur les programmes le 10 juin dernier.  Entre temps, Céline Leclercq était elle devenue la première femme à remporter le Prix de Cornulier, la plus grande course au monté, en selle sur Malakite lors de l'édition 2009.

Cet hiver, la très populaire Camille Levesque rejoignait ce club d’élite en remportant le Prix de l’Île-de-France avec Dexter Fromentro.

Le féminisation de la profession est une réalité comme on l’évoquait aussi dans notre premier opus. Depuis l’événement « Helen Johansson / Amérique » en 1995, les femmes courent toujours plus et surtout gagnent aussi de plus en plus comme le prouvent les chiffres ci-dessous. La confiance témoignée a donc été récompensée par des succès qui ont suivi la progression du nombre de courses disputées, même si les chiffres progressent lentement.

Le nombre de licences jockeys entre 1995 et 2015

1995

  • 3729 hommes
  • 173 femmes

2000

  • 3346 hommes
  • 237 femmes

2005

  • 3655 hommes
  • 359 femmes

2010

  • 3980 hommes
  • 502 femmes

2015

  • 4057 hommes
  • 559 femmes

La place des femmes dans les courses au trot (nbre de courses disputées) et leur réussite à la gagne en %

1995

  • 2517 courses
  • 226 victoires (2,26% / 1,83% engagements)

2000

  • 4172 courses
  • 384 victoires (3,79% / 3,04% engagements)

2005

  • 6623 courses
  • 513 victoires (4,83% / 4,53% engagements)

2010

  • 8155 courses
  • 582 victoires (5,25% / 5,41% engagements)

2015

  • 9850 courses
  • 716 victoires (6,4% / 6,4% engagements)

En 2018, les femmes des courses, à tous les échelons de la Filière, furent honorées pour leur investissement et leurs succès. Sous les ors de la République, au Sénat, et sous l’impulsion de la Sénatrice et Vice-Présidente du groupe Etudes Cheval au sénat Anne-Catherine Loisier, les Trophées Eliane Céran-Maillard de Bellaigue furent remis à Jeanine Bazire, Camille Levesque, Joëlle Salles-Conti, Sandrine Brunet-Duvaldestin et Sylvie Larre.

 

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut