Actualités
07/07/2019
Course
En région
La surprise signée Valko Jenilat et Paul Ploquin

Le Prix de la Communauté des Communes de la Thiérache a été le théâtre d'une grosse surprise avec le succès de Valko Jenilat qui a su venir à bout d'Aubrion du Gers et Bold Eagle, tous deux très offensifs en début de course.

La surprise signée Valko Jenilat et Paul Ploquin

©JLL-LeTROT - Valko Jenilat et Paul Ploquin s'offrent Aubrion du Gers, Billie de Montfort et Bold Eagle.

La course semblait se résumer à un match entre Bold Eagle et Aubrion du Gers tant les deux champions français avaient réalisé récemment de grandes performances. L'un en Suède en mai quand il finissait 2ème de Dijon dans l'Elitloppet et l'autre en remportant pour la 4ème fois consécutive le Prix René Ballière. Leurs drivers respectifs, Jean-Michel Bazire et Bjôrn Goop, semblaient tout aussi convaincus des forces de leurs partenaires. Les deux champions ont couvert les 800 premiers mètres à grande vitesse, très grande vitesse ! Peut-être trop vite comme le commentera Sébastien Guarato au micro d'Equidia, lui qui présentait Bold Eagle mais aussi Valko Jenilat, finalement vainqueur, et de Billie de Montfort, 3ème au passage du poteau : "Ils se sont coupés la gorge en tête Bold et Aubrion. Sur une piste de 1000m c'est possible d'aller au bout après un effort comme celui-là. mais ici c'est plus difficile. Valko Jenilat avait montré quelques signes positifs dans le Prix de l''Atlantique et là il a su le faire. C'est un cheval qui avait bien performé dans le Tour Européen, circuit qu'il va retrouver à l'automne. "

Pour le pilote du vainqueur, Björn Goop le constat est sans appel : "On aurait dû faire autrement". Pour Jean-Michel Bazire, parti en dehors de Bold Eagle, il n'y avait pas franchement d'alternative : "Bold était au bord de dérailler dans le dernier virage, il était normal de l'attaquer. J'ai pris le meilleur sur Bold mais Sugarcane Hanover était dans notre dos !" Et Jean-Michel Bazire de comparer la situation à celle du "match du siècle", comme on l'a surnommé à l'époque, entre Ourasi et Mack Lobell qui avait tourné à l'avantage de Sugarcane Hanover.

Gabriele Gelormini : "J'ai le parcours de rêve dans le dos des premiers, c'est dommage mais Valko Jenilat était très bon.

Paul Ploquin remporte la plus belle course de sa carrière au trot attelé et a dit après la course : "J'ai bien vu qu'il était parfait au moment du canter. C'était somptueux ! Il y a une grosse bagarre d'entrée de jeu, évidemment j'ai laissé faire, et il m'a emmené de lui-même. Quand je l'ai décalé, c'est là qu'il a été le meilleur. " Pour la petite histoire, on notera que Paul Ploquin était suspendu ce week-end mais avait bien le droit de courir puisque l'épreuve était labellisée Groupe II.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut