Actualités
10/07/2019
Course
En région
Bahia Quesnot de retour à domicile

S'ils ne seront que sept au départ de cette course internationale labellisée Groupe III, le Grand Prix de la Ville de Cagnes-sur-Mer (Prix du Cap Estérel) regroupe plusieurs chevaux très suivis par les fans du trot et spécialistes de l'anneau cagnois.

Bahia Quesnot de retour à domicile

©Scoopdyga - Bahia Quesnot ici à Cagnes-sur-Mer

C'est la belle épreuve lançant le meeting d'été de Cagnes-sur-Mer qui débute donc ce vendredi (voir article dédié). Et quelques-unes des vedettes du grand quart Sud-Est du pays seront présentes avec les candidatures de Colonel Bond, Bahia Quesnot et Balbir.

Le premier nommé, entraîné par Jean-Pierre Ensch, a participé à trente-trois courses azuréennes pour huit succès et cinq places. C'est sur cette piste qu'il a tout simplement remporté la plupart des plus belles victoires de sa carrière et notamment le Prix de Jägersro. Plus revu depuis le mois d'avril, Colonel Bond effectuera ici son retour à la compétition.

Cette compétition sera aussi synonyme de retour sur la scène française pour Bahia Quesnot. La protégée de Junior Guelpa n'a plus été revue depuis sa très belle prestation dans le Grand Prix d'Oslo dont elle prenait une superbe 2ème place. Le Sud-Est de la France est devenue une seconde maison pour cette protégée de Cédric Herserant qui n'a pas hésité à confier sa jument (avec Tahar Ait-Hamouda) au professionel varois qui aura aussi, avant cette campagne scandinave de qualité, gagné sa place au départ du Grand Prix d'Amérique. Au cours du dernier hiver, Bahia Quesnot avait gagné le Grand Prix de Noël et avait terminé en fin de meeting 3ème du Grand Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur. 

Enfin Balbir est lui un cheval incontournable sur la scène nationale et donc de surcroît du Centre-Est où il est entraîné par la famille Cormy et jusque sur la Côte où il avait encore fini parmi les chevaux les plus riches du meeting d'hiver. En onze tentatives à Cagnes-sur-Mer, Balbir n'est sorti que trois fois du podium (dont deux fois en finissant 4ème...). Il y compte deux succès de prestige parmi lesquels le dernier Prix Jules Roucayrol, disputé sur le même parcours que celui emprunté dans ce Prix du Cap Esterel : les 2925m. Contrairement à ses deux adversaires principaux evoqués plus tôt, Balbir a couru récemment : il a fini honorable 5ème du Grand Prix du Conseil Municipal de Vichy samedi dernier. Il tentera de profiter de sa forme pour contrer ses adversaires et pourquoi pas s'offrir une troisième victoire de Groupe dans sa carrière. Réponse vendredi soir.

Voir les partants du Grand Prix de la Ville de Cagnes 2019

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut