Actualités
11/09/2019
FILIERE
Institution
Comité LeTROT : vers un retour à un résultat net positif en 2019

Ce mardi 10 septembre, se tenait l’avant-dernier comité LeTROT de cette mandature. Cette assemblée très suivie a fourni l’occasion de se projeter sur la fin d’année, tant au niveau financier que technique, en évoquant le futur Meeting d’Hiver qui s’accompagnera d’un certain nombre de nouvelles mesures.

Comité LeTROT : vers un retour à un résultat net positif en 2019

A la fin de ce mois d’août, les projections financières de fin d’année confirment le redressement des finances de la Société Mère. Sauf mauvaise surprise en ce dernier quadrimestre, son résultat net devrait être positif de 3,7 millions d’euros et ainsi conforme aux engagements pris vis-à-vis de l’Etat, soit 2,5 millions d’euros de plus que prévu au budget initial et surtout un retour à une situation bénéficiaire pour LeTROT, ce qui n’était pas arrivé lors de ces sept dernières années. 

Ce redressement valide les décisions prises par la nouvelle équipe du PMU en termes de réduction d’offre de courses et de diminution de ses charges, la Société Mère ayant accompagné ces changements et diminué également ses coûts de fonctionnement. Au 31 août, si les enjeux PMU ont baissé de 1,2% dans leur ensemble, ils sont en progression de 0,5% au trot, des aménagements sur le Quinté+ étant souhaités à court terme afin d’améliorer la relance de ce pari, très contributeur au Produit Brut des Jeux. Se voulant « optimiste », le Président Dominique de Bellaigue (qui quittera ses fonctions en fin d’année, comme annoncé) estime toutefois que ce résultat net devra être amélioré en 2020 pour « sécuriser le niveau des encouragements distribués ». 

Comme toujours lors de ce Comité de Septembre, le programme du Meeting d’Hiver de Vincennes a été présenté et validé. Il comportera 90 réunions sur lesquelles 36,6 millions d’euros d’allocations de courses seront distribués, soit une moyenne de 49 100 euros par course, tenant compte des orientations budgétaires prises en 2018 concernant les encouragements. Le montant des allocations sur les mois de janvier et février tiennent compte d’une nouvelle répartition de l’effort demandé sur les allocations entre Paris et les régions. La proportion de courses sous la selle est également revue à la baisse, étant ramenée de 32,2% à 28,6%, afin de privilégier les épreuves attelées, plus fournies en partants. Onze épreuves de Groupe I sont à l’affiche, la première ayant lieu le dimanche 15 décembre (Critérium des 3 ans) et la dernière le samedi 29 février, jour de clôture du Meeting avec le Prix de Sélection. Les Grands Prix d’Amérique et de Cornulier sont programmés les dimanche 26 et 19 janvier. 

Nouveauté de ce meeting, les 10 ans (les « V » en l’occurrence) pourront continuer de courir jusqu’à la fin mars, y compris dans les plus belles épreuves du calendrier. Jusqu’à présent, ils devaient quitter la compétition le 31 décembre de leur année de 10 ans. 

Au titre des modifications apportées au Code des Courses, l’agrément des agents de jockeys/drivers deviendra obligatoire à compter du 1er janvier 2020, en étant soumis à l’approbation des Commissaires de la SECF. Par ailleurs, les Commissaires de la SECF ou la Commission Supérieure de la SECF pourront suspendre pour une période donnée – et pas uniquement retirer – les agréments délivrés, à la demande du Ministère de l’Intérieur. De même, les décisions prises par les Commissaires de la SECF relatives à des mesures conservatoires seront désormais sans appel. De plus, le Comité de LeTROT est conscient que la règlementation et le statut des commissaires de courses doit évoluer. Ce sera à la future équipe dirigeante d’apporter les aménagements nécessaires. 

Enfin, Le Comité de la SECF a validé la proposition de renommer le Prix de Blois en Prix Jean Boillereau, en hommage au professionnel reconnu, récemment disparu

Pour lire l'exposé général du Président de Bellaigue, cliquez ici.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut