Actualités
16/09/2019
Course
En région
Un Grand Prix de la Fédération du Nord pour conclure l'été

Course majeure du calendrier des belles compétitions en région, le Grand Prix de la Fédération du Nord a pour théâtre cette année l'hippodrome du Croisé-Laroche. À quelques jours de la fin de l'été, il mettra aux prises notamment deux trotteurs qui avaient lancé leur belle saison dans le Prix René Ballière.

Un Grand Prix de la Fédération du Nord pour conclure l'été

©JLL-LeTROT / Bold Eagle et Looking Superb avaient pris les deux premières places du Prix René Ballière fin juin à Vincennes Hippodrome de Paris

L'automne, c'est déjà la semaine prochaine. Mais côté météo, c'est toujours estival et un grand soleil est annoncé sur l'agglomération lilloise mercredi, jour de Grand Prix de la Fédération du Nord. Et pour son édition 2019, cette course incontournable du calendrier national (voir ci-dessous) réunit deux champions qui avaient justement débuté leur été au coude-à-coude à l'occasion du Prix René Ballière, le 23 juin dernier. Ce jour-là, pour entrer dans l'histoire du trot avec une quatrième victoire consécutive dans ce Groupe I (voir article dédié), Bold Eagle avait dû contrer l'attaque de Looking Superb, pourtant lancé en mode "crocodile" comme le dit souvent Jean-Michel Bazire son mentor (voir la photo ci-dessus). Ce n'est pas l'appétit qui manque au trotteur Norvégien d'origine mais il s'était heurté à la résistance d'un double vainqueur de Grand Prix d'Amérique, dans son élément sur les 2100m de la Grande Piste de Vincennes Hippodrome de Paris. Près de trois mois plus tard, ce Grand Prix de la Fédération du Nord offre donc un match retour à deux trotteurs qui ont entre temps vécu un été bien différent l'un de l'autre.

Bold Eagle a couru trois fois depuis : à La Capelle lors de l'étape du Circuit du Trot à Grande Vitesse dans laquelle il ne put mieux faire que 4ème après un effort initial important, à Mons en Belgique où il remporta du minimum le Grand Prix de Wallonie devant le compagnon de box de Looking Superb Valokaja Hindo et enfin dans le Prix d'Été - Finale European Trotting Masters dont il décrocha la 3ème place derrière Propulsion et Bahia Quesnot.

Pour Looking Superb l'été fut bien plus light. Depuis son Prix René Ballière, le fils d'Orlando Vici n'a été revu qu'une fois, dans le Prix de Beaugency le 31 août dernier et concluait 2ème de Clark Sotho. L'atout-fraîcheur sera-t-il déterminant ? Il s'agit en tout cas d'une des données-clés de la course. 

Looking Superb et Bold Eagle ont pour le moment été confrontés à trois reprises. Dans le Grand Prix d'Amérique, le premier avait fini devant le second, lequel a depuis fini deux fois devant le scandinave (dans le Grand Prix de France et donc le Prix René Ballière).

Le tirage au sort des places derrière l'autostart a propulsé Bold Eagle dans le couloir numéro 2 alors que Looking Superb devra s'élancer tout en dehors avec le couloir 8 alors que Jean-Michel Bazire comptera sur deux autres pensionnaires : Abydos du Vivier (num.1) et Bel Avis (num. 4). Sébastien Guarato a quant à lui validé également l'engagement de Tony Gio (couloir 3). L'équipe David Bekaert/Romain Derieux présente Anzi des Liards (num.5) et Pierre Vercruysse laisse les fers à Express Jet (couloir 6). Altius Fortis fera office de petit poucet dans cette course.

Un Grand Prix de la Fédération du Nord toujours très prisé

S'il a couru à deux reprises dans sa carrière à La Capelle, Bold Eagle foulera pour la première fois la piste du Croisé-Laroche mercredi. L'hippodrome de la métropole de Lille accueille cet événement tous les trois ans, jouant l'alternance avec deux autres pôles importants pour le Trot dans la région : Amiens et La Capelle. Si elle est labellisée Groupe III, la course n'impose pas dans ses conditions de course de limite de gains. Si bien que deux lauréats de Grand Prix d'Amérique ont remporté à ce Grand Prix depuis sa création en 1988 : Ourasi, en personne, dès l'épreuve inaugurale et Abo Volo qui l'emporta même à trois reprises. On peut également citer au palmarès des lauréats d'Elitloppet comme L'Amiral Mauzun ou Commander Crowe.

L'an passé, Un Mec d'Héripré l'emportait sur la piste du Petit Saint-Jean à Amiens.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut