Actualités
08/10/2019
Course
International
Le Grand Prix de l'UET pépinière de champions

En dépit de sa relative jeunesse dans le calendrier, le Grand Prix de l'UET est un pilier de la sélection et une pépinière de champions appelés à briller ensuite au plus haut niveau. Précisions avant l'édition 2019 programmée samedi à Vermo, hippodrome d'Helsinki en Finlande.

Le Grand Prix de l'UET pépinière de champions

©Scoopdyga - Readly Express est le dernier auteur du doublé GP de l'UET-Grand Prix d'Amérique. Qui sera le prochain ?

Le palmarès récent de la course est là pour en témoigner. Depuis 2000, quatre lauréats du championnat européen ont ensuite gagné le Grand Prix d'Amérique : Abano As, Maharajah, Bold Eagle et Readly Express. Tous sont des héritiers d'Ina Scot, première jument à avoir gagné les deux grandes compétitions : le GP de l'UET en 1993, un an et trois mois avant son sacre à Vincennes Hippodrome de Paris (1995).

La concentration de doublés ces dernières années prouve bien la pertinence de la compétition en terme de sélection des meilleurs éléments du continent européen. C'est l'essence de cette compétition née en 1985 des voeux des patrons de l'Union Européenne pour le Trot de l'époque, enclin à organiser une rencontre entre les jeunes trotteurs venus d'Allemagne, de France, d'Italie, des Pays-Bas et de toute la Scandinavie.

Le principe est celui utilisé dans d'autres grands rendez-vous d'élevage (c'est là aussi bien l'objet de tout le prinicpe de sélection) à travers le monde comme les 'Breeders' Cup' américaines notamment : il faut souscrire un engagement dès le plus jeune âge du poulain pour pouvoir ensuite, quatre ans plus tard donc, participer au Grand Prix de l'UET. 

Au tableau d'honneur la Suède, en qualité de pays d'entraînement est en tête au nombre de victoires (14) et devance la France de deux longueurs. Qu'en sera-t-il cette année ? Nous le saurons samedi mais au jeu des pronostics le Français Face Time Bourbon a de nombreuses faveurs, fort d'un palmarès élogieux au sein duquel on trouve la bagatelle de quinze victoires et plusieurs records de vitesse. Souvent comparé à Bold Eagle, il suit pour le moment la même trajectoire que son glorieux aîné. Lui aussi nous ramène aux fondamentaux du sport hippique puisque ce Grand Prix de l'UET est également affaire de famille le concernant : sa grand-mère Kamera Bourbon est en effet une soeur de Qualita Bourbon, lauréate de l'édition 2008 du GP de l'UET. Onze ans plus tard, le représentant de l'Ecurie Bivans et de l'entraînement de Sébastien Guarato a donc rendez-vous avec un bout d'histoire du sport hippique (voir l'article dédié).

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut