Actualités
09/10/2019
Course
Vincennes Hippodrome de Paris
Le Vertige des retrouvailles

Belle épreuve sous la selle pour candidats expérimentés, le Prix Gordonia est paré du label Groupe III et permettra à Vertige de Chenu de tenter de confirmer sa récente victoire.

Le Vertige des retrouvailles

©Scoopdyga - Vertige de Chenu est attendu pour une confirmation

Il y aura plusieurs motifs de saluer des retrouvailles dans cette épreuve qui a réuni neuf partants ultra confirmés. Les retrouvailles de Vertige de Chenu avec Carly, d’abord. La route de ces deux-là s’est croisée en quatre occasions au premier semestre. Carly a remporté les trois premiers rounds laissant le dernier, en juin, à Clegs des Champs (absent ce vendredi) devant Vertige de Chenu. Or Vertige de Chenu vient de prendre l’ascendant sur le précité Clegs des Champs dans le Prix Georges Dreux le 22 septembre et n’a jamais semblé aussi fort. Le premier clash de la seconde partie de la saison, entre Carly et Vertige de Chenu, s’annonce indiscutablement haletant avec des cartes qui ont été rebattues.

Le deuxième motif de saluer des retrouvailles concerne Carly. Il sera associé à Matthieu Abrivard lors de ce rendez-vous. Le couple n’a été formé qu’une seule fois, en décembre 2017. Depuis, les succès ont coulé sous les ponts du côté de Carly (15 exactement) et on sait que le changement de jockey est plutôt un atout en ce qui le concerne, comme un athlète aurait besoin de variété dans ses épreuves pour renouveler ses meilleures performances.

Retrouvailles encore avec Jerry Mom qui revient dans une discipline dans laquelle il est absent depuis un an. Pour lui aussi, beaucoup de choses se sont passées depuis. Dorénavant entraîné en Belgique par Jo Corbanie, il a signé un net retour de forme ces derniers mois et vient de conclure deuxième, battu d’un souffle à l’attelé dans une épreuve européenne de belle facture à Vincennes Hippodrome de Paris. C’est Yoann Lebourgeois qui lui sera associé. Le même a connu les plus grands succès (dont le Prix de Cornulier) avec le propre frère de Jerry Mom, le champion Traders (Prix de Cornulier).

La génération française des « V », âgés de 10 ans, est toujours redoutable. Outre Vertige de Chenu, elle délègue Volcan de Bellande et Vivier de l’Oison, qui ne lâcheront par leur proie pour l’ombre. Al Capone Jet et Corail d’Aure n’affichent pas, a priori, des ambitions démesurées mais profiteront sans vergogne de la moindre défaillance des premiers de cordée. On le sait, aux courses comme dans tous les sports, le classement théorique n’est jamais définitif. Il faut tous les jours le remettre sur le métier et la piste.

Voir les partants.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut