Actualités
02/12/2019
Course
En Chiffres
Les classements professionnels à la fin novembre

Nouveau pointage sur les différents classements du Trot arrêtés au 30 novembre. Les hommes forts filent vers des sacres attendus dans les différentes catégories.

Les classements professionnels à la fin novembre

©JLL-LeTROT / Jean-Michel Bazire dans le costume d'entraîneur et Éric Raffin dans celui de pilote

Sulky d’Or

Le successeur de Jean-Michel Bazire est connu. Dans 30 jours, Eric Raffin remportera le premier Sulky d’Or de sa carrière. Au cours du mois de novembre, le pilote vendéen a remporté 32 victoires au trot attelé. Eric Raffin compte 84 succès d’avance sur son principal poursuivant, Yoann Lebourgeois. Franck Nivard complète le podium (159 victoires).

Étrier d’Or

Sur le podium de l’Étrier d’Or depuis 2015 et lauréat de la saison 2017, Alexandre Abrivard est assuré d’être numéro un au trot monté pour la deuxième fois de sa carrière. Le vainqueur du Prix de Cornulier 2019, en selle sur Bilibili, a signé 67 succès au trot monté depuis le début de la saison. Eric Raffin (49 victoires) devrait conclure à la deuxième place. Au troisième rang, Adrien Lamy (44 victoires) semble en bonne position pour conserver sa place sur le podium. Néanmoins, Paul Ploquin (40 victoires) n’a pas dit son dernier mot.

Combiné

En tête au Sulky d’Or, deuxième au classement de l’Étrier d’Or, Eric Raffin caracole en tête au classement du combiné. Fait marquant, le professionnel vendéen a atteint le cap des 300 victoires sur une saison lors de la nocturne du 15 novembre. Entre le 1er et le 30 novembre, le fils de Jean Raffin a remporté 39 courses. Samedi, le pilote a bouclé le mois de novembre par un coup de quatre à Vincennes avec Fire Cracker, Elite San Leandro, Helgafell et Deedjar du Vivier.Le record de Jean-Michel Bazire (345 victoires) est dans le viseur.

Entraîneurs

Jean-Michel Bazire est assuré de terminer numéro un des entraîneurs en 2019 (gains et victoires). Il compte plus de 20 succès d’avance sur Thierry Duvaldestin. À distance, Sébastien Guarato complète le podium. Aux gains, le professionnel sarthois (6,3 millions d’euros) devance Sébastien Guarato (4,5 millions d’euros) et Franck Leblanc (3,2 millions d’euros).

Retrouvez tous les classements ici.

Cracks Séries : Gunilla d’Atout, crack du mois

En ce mois de novembre, les meilleurs 3 ans disposent de deux épreuves préparatoires au Critérium, les mâles et les femelles suivant des routes différentes. Pour s’être imposée dans les Prix Reine du Corta et Annick Dreux, la pensionnaire de Sébastien Guarato, Gunilla d’Atout a fait le plein (7 600 points), ce qui lui vaut d’entrer dans le Top 50 (31ème) et d’être couronnée crack du mois. Son contemporain, Gallant Way, 2ème à Laval puis lauréat du Prix Jacques de Vaulogé à Vincennes, a marqué pour sa part 4 590 points, lui permettant d’occuper la 3e place du podium du mois. La seconde revient au bien nommé, Excellent, protégé de la famille de Laurent Abrivard, avec 5 600 points, consécutifs à sa 2ème place prise dans le Prix Marcel Laurent et son succès dans le Prix Doynel de Saint-Quentin. Le quinté de novembre est complété par la présence de Chica de Joudes et de Vertige de Chenu, ces deux éléments faisant à l’occasion leur entrée dans le Top 50. Au classement général, toutes générations confondues, la première place des Cracks Séries est toujours occupée par Face Time Bourbon (35 615 points), devant Cleangame (31 120) et Gala Téjy (31 070).   

En novembre, 20 trotteurs ont marqué plus de 2 000 points, 57 entre 1 000 et 2 000 points et 171 entre 500 et 1 000 points. Le plus gros contingent se situe dans la fourchette inférieure à 500 points et représente 2 724 sujets.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut