Actualités
13/01/2020
Course
Triptyque
Grand Prix de Cornulier, ce qu'il faut savoir

Le Grand Prix de Cornulier édition 2020 va se disputer dimanche à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Elle n’est autre que la plus grande course de la planète au trot monté. Retrouvez différents articles sur notre site toute la semaine et pour commencer les chiffres-clés à retenir et à connaître.

Grand Prix de Cornulier, ce qu'il faut savoir

©JLL-LeTROT / Les concurrents du Grand Prix de Cornulier devront défiler devant les tribunes, une des spécifités des courses classiques

1 : Depuis 2000, un seul trotteur a réussi à remporter dans le même hiver, les Grands Prix de Cornulier et d'Amérique : Jag de Bellouet, c’était en 2005. Ce champion a aussi enlevé trois Prix de Cornulier consécutifs. Il est le père, parmi les candidats possibles, de Carla du Châtelet, 4ème l’an passé.

1'11’’2 : la réduction kilométrique record de la course établie l'an dernier par Bilibili. Il améliorait la marque de référence établie un an plus tôt par Traders (1’11’’3). Cette réduction kilométrique (soit 50,5km/h de moyenne) est aussi le record du Grand Prix d’Amérique.

5 : Comme le nombre de bons de priorité qui étaient mis à disposition au cours du meeting d’hiver. Un pour le vainqueur du Prix Joseph Lafosse 2019 (Etoile de Bruyère), un pour le lauréat du Prix Emile Riotteau 2020 (Fado du Chêne) et trois pour le podium du Prix du Calvados (Bilibili, Bilooka du Boscail et Etoile de Bruyère). Cela donne donc une conclusion à 5 places pour 4 chevaux différents, Étoile de Bruyère apparaissant par deux fois.

8 : comme le nombre record de victoires dans la course pour un jockey, à l'actif de Jean Mary. Il s'est imposé en 1955, 56 et 58 avec Gardon, en 64 avec Prince des Veys, en 66 avec Querido II, en 70 et 72 avec Tidalium Pelo et en 80 avec Gamelia. Parmi les cavaliers en activité, c’est Jean-Loïc-Claude Dersoir et Matthieu Abrivard qui ont le meilleur total avec quatre succès.

Défilé - « Course précédée d'un défilé. » Cette anotation dans les conditions de courses peut paraitre un détail mais le défilé fait partie intégrante de l'épreuve. En tout cas de son contexte puisqu’il est demandé aux concurrents de se présenter au pas devant le public. Un exercice qui peut parfois troubler certains trotteurs, tendu par nature. Le défilé aura par exemple toute son importance pour l’un des favoris : Fado du Chêne.

2.700 : la distance (en mètres) à parcourir dans le Grand Prix de Cornulier. C'est aussi celle du Grand Prix d'Amérique.

100 000 : en euros, la prime promise au cheval qui parviendrait à remporter les trois épreuves du Triptyque (Prix du Calvados, Grand Prix de Cornulier et Prix de l'île-de-France). Bilibili a remporté la première des trois manches et est en lice pour le Grand Chelem. 

Les échéances de la course

  • 1er forfait : mercredi 15 janvier, 10 heures
  • 2ème forfait ou partants : jeudi 16 janvier, 12 heures
Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut