Actualités
22/01/2020
Meeting d'Hiver
Grand Prix d'Amérique
Bahia Quesnot, la grande voyageuse

Son passeport s'est enrichi d'un nombre impressionnant de tampons en l'espace de quelques mois. Bahia Quesnot présente un profil singulier et sera au départ dimanche de son second Grand Prix d'Amérique.

Bahia Quesnot, la grande voyageuse

©JLL-LeTROT / Bahia Quesnot a fait des dizaines de milliers de kilomètres en l'espace d'un an

C'est fou ce qu'il est possible de faire et de vivre comme expériences différentes en l'espace d'un an. Il aurait fallu pour certains toute une vie pour en faire autant, mais la santé aidant et guidé par une volonté d'entreprendre doublée d'un indéniable goût du défi, l'entourage de la championne Bahia Quesnot a vécu une année 2019 exceptionnelle.

Tout a débuté par une qualification surprise au Grand Prix d'Amérique 2019 grâce à sa 2ème place dans le Grand Prix de Belgique. Elle avait alors son ticket pour la plus grande course de l'année en poche, course dans laquelle elle ne put s'illustrer. En revanche, à la sortie du meeting d'hiver, Bahia Quesnot signe une nouvelle prestation de haut vol en concluant troisième du très international Grand Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur. La performance ne passe pas inaperçue et les organisateurs de l'important Elitloppet (l'équivalent suédois du Grand Prix d'Amérique en termes de notoriété) qui délivrent des invitations pour leur course sont pratiquement convaincus de la vouloir, mais ils demandent une confirmation en terre scandinave avant d'envoyer leur carton. Qu'à cela ne tienne, le défi est relevé : Bahia Quesnot et son entraîneur Junior Guelpa vont gagner à Äby après avoir fini 3ème du réputé Olympiatravet. L'invitation est cette fois validée, et Bahia Quesnot participe à l'événement de la fin mai à Stockholm. Elle passe tout près d'une qualification pour la Finale mais échoue d'un rien. Là encore, pas de quoi ébranler ni son moral ni celui de son équipe (propriétaire et entraîneur) : dans la foulée, la fille de Scipion du Goutier finit dauphine de Vitruvio dans le Grand Prix d'Oslo en Norvège. C'est le début d'une superbe série de deuxièmes places dans le Grand Prix de la Ville de Cagnes-sur-Mer, dans le Prix Maharajah à Solvalla (Suède), dans le Grand Prix du Département des Alpes-Maritimes (dans un temps record) à Cagnes-sur-Mer et enfin à l'Hippodrome Paris-Vincennes dans la Finale European Trotting Masters derrière Propulsion. Ouf, serait-on tenté de conclure cet enchaînement rarissime.

Mais les voyages semblent définitivement former la jeunesse et Bahia Quesnot prend la direction des États-Unis en octobre pour participer à l'International Trot, course au million de dollars. L'aventure tourne malheureusement court, la jument se montrant fautive dès le départ et étant disqualifiée. Ajoutez à tout cela un déménagement, Junior Guelpa ayant quitté son Sud-Est pour élire domicile à Grosbois et Bahia Quesnot mérite clairement son titre de grande voyageuse !

Cet hiver, elle a décroché sa qualification au Grand Prix d'Amérique 2020 quand elle concluait (encore) deuxième du Grand Prix de Bourgogne, soit avec deux semaines d'avance sur l'an dernier. En permanents mouvement et évolution, Bahia Quesnot séduira nombre de fans d'outsiders dans ce Grand Prix d'Amérique 2020 et surtout ses supporters manchois, sa région de naissance, qui ont décidé, pour venir la supporter, de faire à leur tour un bien joli... voyage !

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut