Actualités
19/03/2020
Institution
FILIERE
Lettre des Présidents aux sociétés de courses régionales

Jean-Pierre Barjon, Président de la société LeTROT, et Edouard de Rothschild, Président de France Galop, adressent une lettre aux Présidents des Sociétés de Courses régionales.

Lettre des Présidents aux sociétés de courses régionales

©JLL-LeTROT

Paris, le 19 mars 2020

Mesdames et Messieurs les Présidents des Sociétés de courses régionales

Madame la Présidente, Monsieur le Président,

Dans le contexte particulièrement difficile que traverse tout notre pays, nous tenons à vous faire part de notre sentiment de fierté et de reconnaissance à l’égard de l’ensemble des bénévoles, socioprofessionnels et salariés, qui nous ont suivi dans notre combat de l’impossible, à savoir le maintien des courses, face aux contraintes réglementaires et techniques.

La raison d’être de notre Institution est d’organiser des courses et nous n’avons, grâce à vous, pas failli à cette mission.

Jour après jour, heure après heure, nous avons su adapter notre organisation. Aucun intervenant n’a failli et nos courses ont pu être organisées jusqu’à lundi soir, 19h45, alors que le Président Macron prenait la parole pour annoncer la mise en confinement de notre pays.

Notre reconnaissance s’adresse particulièrement à vous, Présidents de sociétés régionales, et à vos équipes de bénévoles.

A vous, qui, dans cette dernière semaine, avez su vous mobiliser et vous organiser en prenant en compte au jour le jour les contraintes réglementaires pour garantir le bon déroulement des épreuves au profit de la filière, en dépit d’un bilan économique évidemment défavorable pour vos sociétés.

A vous tous, qui, depuis trois jours, devez faire face aux mesures de confinement de vos équipes tout en gérant l’entretien minimum des pistes en herbe et l’activité d’entraînement pour les centres permanents, auxquels les socioprofessionnels doivent pouvoir continuer à accéder.

C’est dans la tempête que l’on reconnaît les bons marins et face à ce premier écueil, nous nous sommes reconnus, mais nous ne sommes, hélas, pas encore à bon port…

Avant-hier mardi 17 mars a été un jour historique pour l’Institution des courses, notre premier jour sans ressources financières. Notre responsabilité commune est engagée pour à la fois préserver notre outil de travail et bien évidemment notre santé et l’avenir des de nos familles.

Rassurés par les engagements du Président Macron, mais face à un défi économique dont nous n‘avons aujourd’hui pas les ressources, nous devons tous nous organiser pour à la fois réduire nos charges de fonctionnement afin de limiter les impacts de la crise sur des trésoreries déjà très tendues, tout en préparant aussi la reprise de notre activité dès que possible avec la plus grande efficience. Cette préoccupation concerne bien sûr les sociétés qui voient en ce moment des réunions de courses annulées, comme celles dont le calendrier ne débute que dans plusieurs semaines.

Nous comptons là encore sur vous et vos équipes, pour œuvrer dans la solidarité et dans l’intérêt général, en gelant tous les investissements jusqu’à un retour à une situation normale et en réduisant toutes les dépenses à un strict minimum vital. Nous sommes conscients des efforts que vous aviez déjà entrepris, le contexte actuel nous impose d’aller encore plus loin.

Les Sociétés mères et la Fédération Nationale, en liaison avec les Fédérations Régionales, sont concentrées pour vous apporter soutien et assistance, ainsi qu’à nos socio-professionnels, eux- mêmes confrontés à cette crise et sans les ressources des allocations.

Au-delà, nous sommes également mobilisés pour poursuivre la préparation des réformes qui assureront une meilleure transition dans ce monde concurrentiel et très chahuté.

Merci pour votre exemplarité et votre attachement à notre Institution, ceci vous honore. Sachez que nous sommes plus que jamais dévoués à la recherche d’un nouveau futur plus rassurant et prometteur.

Cordialement,

Jean-Pierre BARJON                                                                             Edouard de ROTHSCHILD

Le Trot                                                                                                    France Galop

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut