Actualités
27/05/2020
Trotteur francais
Le Cheval du Moment
Flèche Bourbon, une carrière et un pedigree au sommet

La championne Flèche Bourbon a remporté ce mardi sa dixième course de Groupe à l'occasion du Prix Victor Cavey, délocalisé au Mans. Focus sur le pedigree de cette jument qui compte déjà dans le Trot Français.

Flèche Bourbon, une carrière et un pedigree au sommet

©JLL-LeTROT / Flèche Bourbon, l'autre grande fierté de l'élevage de Rainer Engelke

Dans son style habituel de jument très dominatrice, Flèche Bourbon a remporté avec une grande assurance le Prix Victor Cavey (Groupe II) devant deux nouvelles venues à ce niveau et auteures de bonnes prestation face à la "Présidente" : Fille Vauloger et Fable du Plessis, 2ème et 3ème. Revoir le Prix Victor Cavey 2020

Bien qu'elle ait manqué son meeting d'hiver, Flèche Bourbon n'en demeure pas moins une des juments phares de nos courses françaises, elle qui avait remporté il y a un peu moins d'un an le Prix du Président de la République dans un temps record : 1'12''5 en réduction kilométrique sur les 2850 mètres de la Grande Piste, record absolu pour un 4 ans sur ce tracé. Elle prend d'ores-et-déjà rendez-vous avec la grande course réservée à cette promotion des 5 ans à la fin de l'été, le Prix de Normandie, équivalent monté du Critérium des 5 Ans. Ce Groupe I sera quant à lui convoité par Face Time Bourbon, le vainqueur du Grand Prix d'Amérique 2020 et, comme son nom l'indique, lui aussi issu de l'élevage du Haras de Saint-Martin, managé par Rainer Engelke. Dans Trot Infos, l'éleveur normando-suisse lançait avec sa verve habituelle à propos de Flèche Bourbon :

Le « Président » de Flèche est une affaire de conjonctions et de chances (Fado dans un mauvais jour, une cascade de non-partants). La conjonction, c’est d’avoir eu l’opportunité d’échanger avec Pascal Bernard une jument que j’avais achetée chère yearling, Volga de Vandel, une fille de Goetmals Wood, avec une « Josselyn », elle aussi fille de Goetmals et petite fille de Quézira. Depuis des années, je cherchais en effet à acquérir une descendante de cette formidable poulinière et je n’y étais pas parvenu. En entrant au haras Uzara Josselyn et en la croisant avec Saxo de Vandel, la cerise sur le gâteau, c’était de pouvoir faire un inbreeding 4x 3 sur, justement, Quezira. Flèche représente en conséquence une vraie satisfaction intellectuelle et la preuve que l’on peut encore élever des gagnants de Groupe I sans avoir recours à Ready Cash.

Toujours dans notre magazine Trot Infos, voici comment le pedigree (réactualisé depuis la parution) avait été scruté à la loupe.

LE PIQUANT DE CE CROISEMENT : L’INBREEDING SUR QUÉZIRA

Flèche Bourbon est issue d’un splendide croisement, comme les aime Rainer Engelke. Son père, Saxo de Vandel 1’11’’, fils de Coktail Jet 1’10’’, est un double lauréat classique au sulky, à la faveur des Prix de l’Étoile et de Sélection. Il fait partie de nos meilleurs étalons, présent dans le top 10 des classements. Flèche Bourbon est son deuxième vainqueur au plus haut niveau, après Dollar Macker 1’11’’ m., qui a un profil voisin de celui de sa cadette, en ce sens qu’il était capable du meilleur tant sous la selle, où il a gagné les Prix des Élites et des Centaures, étant aussi deuxième du Prix de Vincennes, qu’à l’attelage, où il s’est octroyé plusieurs semi-classiques et s’est classé deuxième du Critérium des Jeunes ou encore troisième des Prix Albert Viel et de l’Étoile. Depuis, Eugenito du Noyer est devenu le troisième vaiqueur de Groupe I revendiqué par Saxo de Vandel.

Uzara Josselyn, la mère de Flèche Bourbon, n’a pas pris de record, mais s’est tout de même imposée sur l’hippodrome de Durtal, à 4 ans. La lauréate du « Président 2019 » est son deuxième produit, après Electra Bourbon 1’15’’ (Ready Cash), gagnante de quatre courses, dont deux à Paris. Uzara Josselyn est née dans la pourpre, avec pour père Goetmals Wood 1’11’’ et pour mère la « Groupe I » Ezira Josselyn 1’13’’ (dix victoires et plus de 500 000 €), génitrice de la bonne Pézia Josselyn 1’13’’ (quatorze succès et 367 110 €) et aïeule de l’actuelle millionnaire en euros Uza Josselyn 1’09’’. Ezira Josselyn est une fille de l’américain Royal Prestige1’11’’ et de la matrone française Quézira 1’17’’ (1982-Patara). Cela en fait la trois quarts sœur du classique Cézio Josselyn 1’12’’, fils d’Armbro Goal 1’11’’, autre « Speedy Crown », et de la même Quézira. Or, Cézio Josselyn se trouve être le père de mère de Saxo de Vandel. C’est là tout le piquant de ce croisement, s’articulant autour de l’inbreeding sur Quézira (4x3).

Pour conclure, on rappellera que Quézira est la grand-mère de la lauréate du Grand Prix d’Amérique 2019, Bélina Josselyn 1’10’’, et que celle-ci provient d’une union proche de celle qui a procuré Flèche Bourbon. Elle est, en effet, par Love You, qui a le même auteur que Saxo de Vandel en Coktail Jet, et la classique Lézira Josselyn 1’14’’, dont le père, Workaholic, est un fils de Speedy Crown.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut