Actualités
30/07/2020
Course
Meeting d'Enghien
Le Prix Henri Cravoisier, terrain de jeu des sprinters de 3 ans

C’est la seule épreuve de Groupe du programme français disputée sur le mile (1 609m) dans le programme des 3 ans. Le Prix Henri Cravoisier est donc la proie toute désignée des spécialistes de la vitesse.

Le Prix Henri Cravoisier, terrain de jeu des sprinters de 3 ans

©Aprh - Heart Of Gold, un des acteurs principaux du meeting d'Enghien chez les 3 ans

L’occasion est belle pour ceux qui regorgent de vitesse, à l’âge de 3 ans, de donner de la voix dans le Prix Henri Cravoisier. Ce Groupe III est souvent aussi l’opportunité pour les éléments de l’élite de signer un bon chrono. Tel est le cas du dernier lauréat, Gotland, pourtant riche de titres importants, dans des Groupes II à Paris-Vincennes, qui a établi son record personnel de 1’11’’3 (en réduction kilométrique) lors de son succès dans ce Prix Henri Cravoisier il y a un an. Même constat pour Follow You en 2018, vainqueur en 1’11’’7. Certains des participants devraient donc logiquement améliorer leur marque personnelle.

L’épreuve se présente comme une revanche du récent Prix de Rome (Gr.III) remporté par Heart of Gold, en lice ce samedi, tout comme sept autres protagonistes. Heartbreaker One est de ceux-ci. Sa quatrième place dans le Prix de Rome a été obtenue au terme d’une belle fin de course et a signé le retour au premier plan du vainqueur de Groupe II, placé du Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.I). Dans cette épreuve classique disputée en février, Heartbreaker One était précédé par Hooker Berry qui vient de connaître bien des déboires dans le Prix de Rome (fautif peu avant le départ, il avait manqué sa mise en jambes). Son driver Franck Nivard est prévenu et il devrait prendre toutes les précautions quand il approchera son partenaire des ailes de l’autostart ce samedi.

Face à ce trio à la forme avérée, Hede Darling défendra pour sa part la ligne du Prix Albert Viel (Gr.I), disputé le 21 juin. Il y avait conclu troisième pour son premier essai contre les meilleurs mais y subissait aussi la loi d’Hooker Berry, deuxième. Cet élément encore tout neuf (9 sorties publiques) a obtenu le numéro 2 derrière la voiture, entre Heartbreaker One et Hooker Berry, une place en belle compagnie.

Trois candidats d’origine étrangère, tous rattachés au stud-book italien, ont fait acte de candidature. Barolo Roc est désormais entraîné et drivé par Matthieu Abrivard. Il compte chez nous des références très recommandables (deuxième d’Hede Darling en juin à Laval). Bleff Dipa reste sur une troisième place dans un Groupe III en Italie et sera scruté avec intérêt. Brand Roc est moins titré de son côté.

Voir les partants.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut