Actualités
24/09/2020
Course
Le Cheval du Moment
Valzer di Poggio, l'irrésistible

Invaincu en 2020, Valzer di Poggio sera en lice dans le Quinté+ de ce vendredi à Laval. Focus.

Valzer di Poggio, l'irrésistible

 ©Scoopdyga - Valzer di Poggio, ici lors de sa victoire à Paris-Vincennes dans le Prix de Perpignan, le 29 août dernier

Arrivé dans les boxes de Jean-Michel Bazire à l’été 2019, Valzer di Poggio connaît depuis une réussite impressionnante. En douze courses, il compte huit victoires, trois places et, tout de même, une disqualification. En 2020 c'est encore plus spectaculaire puisque le beau blond est tout simplement invaincu. 

À l'origine
Alezan, comme son père, Love You, Valzer di Poggio est issu d'une fille de Viking Kronos dont la famille recèle plusieurs classiques en Italie. C'est la souche, développée par-delà les Alpes, d'une jument française, Joute de la Rucquet (1953-Son Petit Fils). Dans son pays d'origine, Valzer di Poggio a remporté quatre courses et avait pris la quatrième place du Gran Criterium à 2 ans (Groupe I), son principal fait d'armes. Il y avait gagné 54 390€.
 
Sa carrière en France
Il en a gagné plus du triple depuis son arrivée dans l'Hexagone. 174 650 pour être précis. De Vincennes à Caen, en passant par Cabourg ou La Capelle, Valzer di Poggio répond toujours à l'appel, comme mercredi 16 septembre, jour de son dernier succès en date en Thiérache. S'il avait été battu à quelques reprises lors de ses premières courses françaises, difficile depuis de trouver des arguments à l'encontre du trotteur italien, surtout cette saison donc, synonyme d'invincibilité. Valzer di Poggio reste sur huit victoires consécutives, ce qui fait de lui, à chacune de ses sorties, le trotteur à battre. Mieux encore, le cheval sait s'adapter à toutes les situations : cordes à droite comme à gauche, départ à l'autostart ou à la volte de 2 100 mètres ou 2 700 mètres, déferré des postérieurs et même des quatre pieds à Vincennes à la fin août. Côté chrono, l'Italien a signé son record cet été à Cabourg, au terme d'un gros combat avec la scandinave Confidence. Résultat, 1'11''4 en réduction kilométrique, le record égalé du parcours (2 050 mètres) et de la piste normande. Quelles sont donc ses limites ? Jean-Michel Bazire a donné quelques éléments de réponse. « Elles devraient bientôt se préciser. Lorsqu’il affrontera un lot supérieur, ça risque d'être plus difficile

La filière étrangère reconnue de Jean-Michel Bazire

Depuis plusieurs saisons, Jean-Michel Bazire a ajouté à son arsenal des chevaux étrangers très compétitifs dès leur arrivée. Mercredi à La Capelle, le dauphin de Dorgos de Guez dans le Grand Prix de la Fédération du Nord n'était autre que Valokaja Hindo. Dans le même registre, on pense aussi à Looking Superb, bien sûr, deuxième du Prix d’Amérique et vainqueur du Prix de l'Atlantique. « Les entraîneurs me sollicitent directement. À vrai dire… Je ne parle même pas la langue. Les chevaux arrivent et repartent. » Valzer di Poggio saura-t-il suivre leurs traces ? L'avenir nous le dira.

Article paru dans 24H au trot

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut