Actualités
14/10/2020
Course
Le Cheval du Moment
Féria de l'Iton, reine des pistes plates

Lauréate samedi 10 octobre à Laval, Feria de l'Iton a enregistré son quatrième succès cette année, tous acquis sur des pistes plates. Gros plan.

Féria de l'Iton, reine des pistes plates

Il a fallu longtemps attendre à Hughes Levesque avant devoir sa représentante Féria de l'Iton (Ouragan de Celland) se porter au premier rang. Cela s'est concrétisé peu avant d'entrer dans le dernier tournant. Après avoir pris connaissance de la réduction kilométrique finale et des partiels du dernier kilomètre (une partie en 1'10''), il nous explique : « Je trouvais qu’elle ne se rapprochait pas très vitemais c’était normal vu la vitesse à laquelle allait l’épreuve. » Quant à la prédisposition de la 5 ans aux pistes plates, elle trouve en ses propos la plus logique des explications : « C’est une jument qui est importante et elle a pris de la force et de la maturité avec l’âge. Elle a maintenant beaucoup de force. J’espère être capable de lui mettre l’homme sur le dos car je pense qu’elle est capable d’aller au monté. Le problème est qu’elle est un peu moins performante à Vincennes. Elle y est déjà allée mais cela s’est toujours mal passé. Elle a de très grandes allures et elle peine un petit peu à monter la cote. Elle peine aussi à démarrer [sur la grande piste, dans la partie montante, ndlr] et, du coup, elle est moins à l’avant du combat et elle subit toujours. Elle va bien sûr y retourner, on n’aura pas le choix de toute façon. Elle est courageuse et volontaire et, une fois partie, se donne à fond. » Bref, voilà le portrait d'une jument dont beaucoup rêveraient.

Sur tous les tableaux au sein de l’Ecurie de l’Iton (éleveur, propriétaire, entraîneur), Hughes Levesque s’exprime comme un professionnel comblé avec sa génération des 5 ans : « Dans les « F », j’ai la chance d’avoir deux très bons chevaux : Feria de l’Iton donc et Favori de l’Iton (Jasmin de Flore) qui, je pense, est encore meilleur que la jument mais n’est pas encore totalement arrivé à maturité. » Favori de l’Iton est en lice ce mercredi aux Sables-d’Olonne.

Le pedigree de Feria de l'Iton

Deuxième produit de Vicky de l'Ariana, une fille de Sancho Pança qualifiée, elle est de loin la plus performante des trois qualifiés de sa mère. Celle-ci est bien née comme fille de la classique Hextasia Volo (393 699 €), deuxième du Critérium des 5 Ans (Gr.1), dont le meilleur rejeton direct est Rose de Lariana (115 830 €).

Article paru dans 24H au Trot

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut