Actualités
27/10/2020
Course
EXCLUSIF
L'avis de l'entraîneur à la déclaration des partants évolue

Jusqu'à présent facultatif, l'avis de l'entraîneur à la déclaration des partants devient obligatoire.

L'avis de l'entraîneur à la déclaration des partants évolue

A partir de ce mercredi 28 octobre, tous les partants des courses au Trot françaises comporteront une émoticône correspondant à l'avis de leur entraîneur. Jusqu'à présent facultative, cette mention devient obligatoire. Les turfistes et fans de compétitions de trotteurs auront accès systématiquement à une information précieuse quant à l'impression des entraîenurs sur la prestation de leur pensionnaire. Le fonctionnement reste le même que précédemment. Un émoticône vert signifie "tous les paramètres sont réunis pour envisager la victoire", orange : "plusieurs paramètres sont réunis pour envisager la victoire", et rouge : "peu de paramètres sont réunis pour envisager la victoire". Ces trois "smileys" apparaissent sous les tableaux des partants et résultats du site letrot.com. 

Les entraîneurs ont désormais l'obligation de s’exprimer sur leurs partants au moyen d’un indicateur simple et efficace. Cette initiative est née le 29 juillet dernier. A l’issue de la grande consultation nationale organisée dans l’optique des Assises des courses au Trot, nombre de contributeurs ont souhaité que les entraîneurs et les drivers / jockeys s’expriment davantage avant la course concernant les chances de victoire de leur cheval. L'avis de l'entraîneur au partant est donnée par l'entraîneur à la déclaration de partant, sous sa seule responsabilité. Cet avis ne saurait engager la SECF à quelque titre que ce soit.

Les définitions des trois émoticônes disponibles s'établissent conformément à l'article 76 du code des courses qui stipule : ""Il est interdit :
- de faire courir un cheval hors d’état de défendre sa chance ;
- de faire partir un ou plusieurs chevaux dans une course sans avoir l’intention de la gagner ;
- de ne pas défendre les places retenues pour le classement à l’arrivée."  
 
 
Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut