Actualités
26/11/2020
Course
Meeting d'Hiver
Avantage aux tricolores

Groupe III pour 4 et 5 ans sur les 2 700 mètres de la grande piste, le Prix de Chenonceaux est une épreuve européenne dont les dix dernières éditions ont été remportées à égalité entre trotteurs français et étrangers. Samedi, les tricolores semblent détenir un avantage au papier.

Avantage aux tricolores

©Scoopdyga - Fire Cracker et Éric Raffin, un tandem qui marche bien

Cet avantage se mesure d’abord en termes d’effectif puisqu’ils sont très largement majoritaires, avec huit des dix partants de cette édition du Prix de Chenonceaux sur l’hippodrome de Paris-Vincennes. Les deux chevaux étrangers sont deux suédoises entraînées par Anders Lindqvist dont A Sweet Dance qui stationne en France depuis le printemps dernier. Ces dernières semaines, cette jument de 5 ans s’est d’ailleurs classée deux fois derrière Fairplay d’Urzy. Or, le pensionnaire de Jean-Michel Bazire sera justement l’un des tricolores qui aura le plus d’ambitions au départ de ce Groupe III et cherchera à effacer son récent faux pas dans le Prix Marcel Laurent. Malgré la présence de Gospel Pat notamment, les 5 ans semblent en position de force face à leurs cadets, avec Fric du Chêne, troisième de cette course il y a un an, et Fire Cracker, qui va retrouver à son sulky celui qui file vers un deuxième Sulky d’Or d’affilée, Eric Raffin.

Depuis l’an dernier, le record de la course a été baissé par Fakir du Lorault (alors âgé de 4 ans) en 1’11’’7.

Voir les partants

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut