Actualités
20/09/2021
Evenement
Portrait
Gilles Curens, entraîneur partageur

L'ambiance dans les tribunes de Vincennes ce dimanche 19 septembre était comme il les aime : ses amis et sa famille étaient à ses côtés pour partager la joie d'un nouveau succès de Groupe I de sa championne Gladys des Plaines. Retour sur le portrait de cet entraîneur au parcours atypique avec des extraits de Trot Infos.

Gilles Curens, entraîneur partageur

©JLL-LeTROT - Gilles Curens partage son bonheur avec Mathieu Mottier après la Finale Étrier 5 Ans - Prix de Normandie

Cette fois Augustin Radu était dans les tribunes de Vincennes pour vivre en direct sur l'hippodrome l'incroyable émotion d'une victoire de Groupe I. Quand Gladys des Plaines avait remporté le Prix du Président de la République 2020, le huis-clos l'avait obligé de rester à distance. Alors l'émotion de ce dimanche, largement partagée en répondant à toutes les demandes médiatiques, le propriétaire a pu la goûter à 100% au côté de Gilles Curens, l'entraîneur de la jument et point central dans cette aventure. Issu des rangs turfistes, il a gardé cette ferveur du passionné tout en faisant son métier avec professionnalisme. À la tête d'un effectif assez réduit sur le centre d'entraînement de Grosbois, Gilles Curens a fait sa place en l'espace de cinq-six ans, applicant ses règles apprises lors de ses expériences précédentes.

Il y a un peu plus d'un an, il expliquait justement comment il considère la relation entraîneur-propriétaire dans les colonnes de Trot Infos. Extraits.

Vous entretenez un rapport au propriétaire très fort : quels sont les marqueurs principaux ?
« Tout d’abord la convivialité. J’aime avoir un propriétaire qui reste déjeuner au couscous le midi quand il est venu le matin voir ses chevaux. Par ailleurs, je souhaite être associé à l’achat des chevaux. J’ai peut-être utilisé parfois le mot client mais ce n’est pas la réalité de mon état d’esprit. Je recherche plus de l’amical, du partage, de l’aventure mutuelle. J’aime dialoguer, m’amuser et quand le courant passe, ça marche ! Et franchement, je me mets à leur place : si j’étais propriétaire et qu’il fallait prendre rendez-vous pour venir à l’écurie, ou que j’avais du mal à discuter avec l’entraîneur, je ne serais pas propriétaire longtemps. Maintenant, je prends garde que chacun reste dans son rôle. À l’écurie, le propriétaire est toujours le bienvenu, mais à l’écurie c’est moi le patron. Et les engagements, c’est moi aussi. »

Vous êtes aussi très présent sur Facebook : c’est nature ou calculé ?
« Totalement nature ! J’utilise Facebook depuis très longtemps, pratiquement le début. Et vous pourrez voir que sur mon compte personnel, que j’utilisais avant d’avoir celui de l’écurie, il ne se passait pas un jour sans une publication. »

Gilles Curens

  • 54 ans (né le 18 août 1967)
  • marié, 2 filles
  • entraîneur à Grosbois
  • 131 victoires (au 20/09/21)
  • 2 Groupes I : Prix du Président de la République 2020 et Finale Étrier 5 Ans - Prix de Normandie
Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut