Actualités
24/09/2021
Course
Meeting d'été
Prix des Elites : une poursuite à l’issue toujours incertaine

Le Prix des Elites est l’équivalent, monté, du Prix de l’Etoile, qui vient de sacrer, attelé, Ganay de Banville, aux dépens d’Italiano Vero. Qu’en sera-t-il de la poursuite de dimanche et du défi que lancent les cadets aux aînés ?

Prix des Elites : une poursuite à l’issue toujours incertaine

©Scoopdyga - Feeling Cash avait remporté avec le brio le Prix des Élites l'an passé dans un temps record d'1'10''6

Le programme des classiques de Vincennes est bien fait et harmonisé à souhait, chaque tournoi classique, y compris intergénérationnel, se déclinant dans les deux spécialités. Ainsi y a-t-il, l’hiver, le Prix de Sélection et le Prix des Centaures, et, l’été, en regard, le Prix de l’Etoile et le Prix des Elites. La poursuite est la caractéristique de ces joutes, au grand profil sportif et tactique, comme on aura encore pu s’en rendre compte à la faveur du Prix de l’Etoile.

Ces quatre dernières années, par l’entremise de Feeling Cash (2020), sur le pied de 1’10’’6, record de la course, Flèche Bourbon (2019), Elladora de Forgan (2018) et Cyprien des Bordes (2017), les aînés, partant cinquante mètres derrière leurs cadets, ont pu mener leur tâche à bien, mais, lors des dix exercices précédents, les 3 ans ne s’étaient pas laissés rejoindre. Cette année, les 3 ans –notamment Ici C’est Paris ou Inouï Danica– auront, sans doute, fort à faire face aux 4 et 5 ans –particulièrement Hirondelle Du Rib, Granvillaise Bleue, Girly Beco–, mais rien n’est dit, ni joué, surtout pas dans ce type de course.

L'analogie avec le Prix de l'Étoile se poursuit jusqu'aux statistiques : là aussi la tendance de la domination des aînés se confirme depuis plusieurs années, quatre en l'occurrence, mais cette série succède à une période de dix années consécutives de victoires pour les jeunes.

La course vue par les records

Le Prix de l'Étoile, lui encore, nous l'a rappelé la semaine dernière : il s'agit avant d'une course de chevaux et de pilotes. Mais ces épreuves de poursuite peuvent aussi être vues sous le principe des courses contre-la-montre, au moins dans leur analyse première. À ce jeu, Ici C'est Paris est le plus rapide des 3 ans en lice cette année mais son record d'1'12''5 ne suffit pas en théorie à résister aux très rapides Granvillaise Bleue, Grisabella Vrie, Hilyrose d'Icelea et Hope On Victory, titulaires respectivement des records d'1'11''1, 1'11''3, 1'11''4 et 1'11''5 sur le parcours. Néanmoins, il ne s'agit que de théorie et rien ne vaut une course comme celle-ci (c'est leur nature même) pour se transcender. 

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut