Actualités
20/11/2021
Analyse
Prix d'Amérique Races ZEturf
Quel est l'outsider idéal de la Qualif #1 - Prix de Bretagne ?

Ce dimanche, quels trotteurs sont susceptibles de surprendre dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #1 - Prix de Bretagne ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons analysé les profils des outsiders ayant brillé lors des 11 dernières éditions de ce Groupe II. Parmi les concurrents en lice cette année, quels sont ceux qui leur ressemblent le plus ? Voici les résultats de notre enquête*.

Quel est l'outsider idéal de la Qualif #1 - Prix de Bretagne ?

©JLL-LeTROT - Fakir du Lorault est capable de créer la surprise dimanche

Depuis 2010, 13 outsiders ont terminé sur le podium de la Qualif #1 - Prix de Bretagne. Ces trotteurs ne faisaient pas partie des 4 chevaux les plus joués au PMU, et étaient proposés à un rapport probable égal ou supérieur à 10 euros pour 1 euro en Simple Gagnant. Ces 13 outsiders (petits ou grands) présentaient souvent des similitudes. Nous en avons identifié 8 :

1 - Ils n’avaient pas participé au dernier Prix d’Amérique
C’était vrai pour 11 des 13 outsiders en question, et notamment pour Anna Mix, spectaculaire lauréate du Prix de Bretagne 2016 (rapport PMU le plus élevé pour un gagnant du Prix de Bretagne sur la séquence 2010-2020).
 
2 - Ils n’étaient pas déferrés des 4 pieds
9 de nos 13 outsiders étaient ferrés ou partiellement déferrés. C’était vrai pour Up and Quick, 2ème de l’édition 2013 et qui effectuait une rentrée ce jour-là.
 
3 - Ils affichaient moins d’1 million d'euros de gains.
On ne prête qu’aux riches et c’est certainement un tort. 69% des chevaux de notre panel répondaient à ce critère. Avec parmi eux, Uhlan du Val, lauréat du Bretagne 2013. Il était l’un des deux chevaux les moins riches au départ de cette édition.
 
4 - Ils avaient terminé dans les 3 premiers lors de leur dernière sortie.
Là encore 9 outsiders identifiés cochaient cette case, dont Bahia Quesnot, troisième l’an dernier.
 
5 - Ils n’avaient pas gagné plus de 2 courses mais affichaient une réussite égale ou supérieure à 50% (dans les 5 premiers) depuis le début de l’année
62 % des outsiders en question partageaient cette double caractéristique. Parmi eux, Billie de Montfort, 2ème du Bretagne 2017 (aucune victoire depuis le début de l’année, mais jamais plus loin que 5ème lors de ses premières sorties en 2017).
 
6 - Il s’agissait de femelles
7 des 13 chevaux en question étaient en effet des femelles. Exemple : Princess Grif, 3ème en 2016.
 
7 - Ils étaient au départ de la Qualif #1 - Prix de Bretagne un an plus tôt.
C’était le cas de près de la moitié de notre échantillon d’outsiders. Prenant à contre-pied la plupart des parieurs en se classant 3ème du Bretagne 2011, Lisa America avait ainsi terminé 4ème de cette même course un an auparavant.
 
8 - Ils avaient participé au Prix des Cévennes quelques semaines plus tôt.
C’était notamment valable pour Bahia Quesnot et Anna Mix (déjà citées), mais aussi pour Nuit Torride (2ème en 2010).
 
ÉDITION 2021 - L'OUTSIDER IDEAL
FAKIR DU LORAULT, CHICA DE JOUDES et FELICIANO remplissent plus de la moitié des 8 conditions définies. Echouant au pied du podium dans cette course l’an passé, Fakir du Lorault vient de se classer 2ème de Chica de Joudes dans l’épreuve-référence Prix des Cévennes. Ce qui leur confère une chance théorique équivalente. Comme Fakir du Lorault et Chica de Joudes, Feliciano n’est pas millionnaire en gains et a aussi un passé dans ce Prix de Bretagne (2ème l’an dernier). Derrière ce trio, REBELLA MATTERS présente aussi un profil intéressant.
 
*Les statistiques sont disponibles sur la fiche course du Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #1 - Prix de Bretagne en naviguant sur les différents onglets.
Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut