Actualités
01/12/2021
Course
Portrait
La Pépite du Mois : Just Love You montre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumière peu avant. La première gagnante, et pépite mois de novembre, est Just Love You.

La Pépite du Mois : Just Love You montre la voie

©Scoopdyga - Just Love You 

Article paru dans 24H au Trot - Retrouvez tous les numéros du quotidien en cliquant ici

La consultation a été ouverte vendredi dernier sur le compte Twitter de LeTROT et vient de livrer son résultat. Trois pouliches étaient proposées aux votes, toutes venant de s'imposer en novembre. Just Love You (Love You) a recueilli 47,7 % des suffrages et précède Jolie Poupée (Quaker Jet) et Happy Valley (Royal Dream), lesquelles ont reçu 12,8 % et 39,5 % des voix.

La lauréate colle parfaitement à la définition de pépite. Cette pensionnaire de Laurent Abrivard coche toutes les cases d'un futur élément de premier plan. Sur le plan sportif, elle est toujours invaincue en trois tentatives et a effectué des débuts sensationnels à Vincennes le 16 novembre pour s'imposer dans ce qui ressemblait plus à une séance d'entraînement qu'à une compétition à couteaux tirés.

En termes de pedigree ensuite, Just Love You sort également de l'ordinaire. Sa mère Just In Love (Ever Jet) s'était montrée une jument de courses plus que valable avec deux victoires à Paris-Vincennes dans le cadre d'une carrière courte qui s'est terminée à 4 ans. Au haras, elle a vite fait parler d'elle en donnant un élément classique Royal Lover (Ganymède), quatrième du Critérium des 5 Ans (Gr.1) dont le compte en banque a dépassé 400.000 € en compétition. La production de Just In Love comprend aussi Empress 1'14'' (76.520 € de gains) et First In Love 1'12'' (186.990 €). Nous sommes bien là au coeur d'une belle famille à qui Just Love You peut encore apporter de nouvelles distinctions.

C'est Michèle Bliard, éleveur dans l'Orne, qui a créé cette parentèle. Just Love You défend d'ailleurs ses couleurs comme le faisait déjà avant elle sa mère Just In Love. D'une "Just" à l'autre, la boucle n'est assurément pas bouclée.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut