Actualités
23/01/2022
Course
Meeting d'Hiver
Hatchet Man, Iron Meslois et Gamay de l’Iton brillent

Trois épreuves labellisées Groupe III étaient aussi au programme de la réunion de dimanche sur l’hippodrome Paris-Vincennes en complément du Prix de Cornulier. Elles sont revenues à Hatchet Man, Iron Meslois et Gamay de l’Iton.

Hatchet Man, Iron Meslois et Gamay de l’Iton brillent

© APRH – Hatchet Man l’un des trois gagnants des Groupes III de dimanche

Dans le Prix de Mirande, course européenne pour 5 ans, Hatchet Man a renoué de manière autoritaire avec le succès qui le fuyait depuis le printemps dernier dans un Groupe II à Enghien. Doté d’un grand abattage, ce pensionnaire de Philippe Allaire n’est jamais bon que lorsqu’il peut imposer son rythme, ce qu’il a fait afin de ne pas laisser passer l’un de ses bons engagements de l’hiver. Ce proche parent de Ready Cash signe ainsi le dixième succès de sa carrière en moins de trente courses. Revoir la course.

Iron Meslois présentait la particularité de n’avoir encore jamais passé le poteau en tête. C’est désormais chose faite avec son succès dans le Prix Bellino II. Placé à plusieurs reprises dans des Groupes II et III, le représentant de Pierre Belloche s’est montré très allant durant le parcours mais n’en a pas moins été le plus efficace au sprint dans les cent cinquante derniers mètres après avoir trouvé l’ouverture. Il permet ainsi à son driver Alexis Collette de remporter le premier Groupe III de sa carrière. Revoir la course

Dans le Prix Michel-Marcel Gougeon, Gamay de l’Iton a renversé la situation dès qu’il a trouvé l’ouverture dans la ligne droite. Après avoir longtemps été contraint de trotter le nez au vent dans une course partie sur un tempo élevé, le cheval de l’Écurie de l’Iton s’est retrouvé enfermé au début de la ligne droite avant de se montrer le plus fort. Irréprochable depuis le début du meeting d’hiver, avec notamment une troisième place dans un Groupe II, Gamay de l’Iton n’a eu besoin en effet que de quelques mètres pour créer la décision. Revoir la course

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut