Actualités
26/02/2022
Analyse
Prix d'Amérique Races ZEturf
Quel est l'outsider idéal du Prix de Paris Marathon Race ?

L’an passé, Etonnant avait créé une surprise en s’adjugeant le Prix de Paris Marathon Race. Ce dimanche, un outsider va-t-il grimper sur le podium de ce Groupe I ? Afin d’identifier l’éventuel trublion, nous avons dressé le portrait-robot du parfait outsider pour cette course.

Quel est l'outsider idéal du Prix de Paris Marathon Race ?

©Scoopdyga – Les statistiques parlent en faveur de Diable de Vauvert 

Depuis 2010, 12 outsiders (petits ou grands) ont terminé dans les 3 premiers du Prix de Paris-Marathon Race*. Ces trotteurs présentaient parfois des similitudes. Nous avons identifié 9 points communs entre la plupart d’entre eux.

1-Ils avaient 7 ans ou plus.
11 des 12 outsiders recensés répondaient à ce critère d’âge. Exemple : Tagada Tagada (3ème en 2016).
 
2-Ils affichaient moins de 800.000 euros de gains.
Les trois quarts des trotteurs de notre panel remplissaient cette condition. Exemple : Quilon du Châtelet (3ème en 2011).
 
3-Ils avaient fini dans les 3 premiers lors de leur plus récente sortie sur une distance supérieure ou égale à 3 000 mètres.
Plus de la moitié des outsiders identifiés cochaient cette case. Exemple : Oasis Gédé (2ème en 2010).
 
4-Ils n’avaient pas disputé le Prix de France Speed Race.
92 % des outsiders en question avaient suivi un autre programme. Exemple : Etonnant (vainqueur l’an passé).
 
5-Ils avaient terminé au moins une fois dans les trois premiers depuis le début de l’année (à l’attelé).
C’était vrai pour 9 des 12 outsiders ayant participé à l’arrivée de cette Marathon Race. Exemple : Private Love (gagnante en 2010).
 
6-Ils n’avaient pas disputé de course avec départ à l’autostart à Vincennes depuis le début du meeting d’hiver.
58 % des chevaux composant notre casting d’outsiders partageaient cette caractéristique. Exemple : Briac Dark (2ème en 2017).
 
7-Ils n’avaient jamais remporté de Groupe I en France
11 des 12 trotteurs répertoriés n’avaient jamais gagné au plus haut niveau en France. Exemple : Tony Gio (2ème en 2019 et 2020).
 
8-Ils avaient terminé dans les 4 premiers du Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #6 - Prix de Belgique
Près de la moitié des chevaux de notre panel d’outsiders avaient brillé dans cette course référence. Exemple : Carat Williams (3ème en 2019).
 
9-Ils avaient remporté au moins 1 de leurs 5 dernières courses à Vincennes.
C’était le cas de 58 % des outsiders listés. Exemple : Moni Viking (3ème en 2021).
 
CONCLUSION
DIABLE DE VAUVERT remplit toutes les conditions détaillées ci-dessus. Dauphin d’Etonnant dans le Prix de Paris Marathon Race l’an passé, ce trotteur entraîné par Bertrand Le Beller a terminé 7ème du dernier Prix d’Amérique Legend Race. Compte tenu de ses états de service, il ne sera pas délaissé au betting et le voir terminer sur le podium ce dimanche ne constituerait pas une énorme surprise. Les amateurs de paris plus spéculatifs peuvent aussi se laisser séduire par DÉCOLORATION ou CALLE CROWN qui cochent ici plusieurs cases.

* Ces trotteurs ne faisaient pas partie des 3 chevaux les plus joués au PMU (Offline), et étaient proposés à un rapport probable supérieur ou égal à 10 euros pour 1 euro joué en Simple Gagnant.

Les statistiques sont disponibles sur la fiche course du Prix de Paris Marathon Race en naviguant sur les différents onglets.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut